VIDEO. Eure : un maire met la main à la poche pour ouvrir un bar dans sa commune

A Quittebeuf, une commune de l'Eure d'un peu plus de 600 habitants, le maire a investi ses propres deniers pour permettre à un café-restaurant-épicerie d'ouvrir ses portes. Sauver le service de proximité est un combat pour cet élu.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En 2011, il n'y avait plus de commerce à Quittebeuf (Eure). Son maire, Benoît Hennart, c'est alors retroussé les manches. Depuis, plusieurs commerces ont ouvert leurs portes. Dernier en date : Au p'tit canon. Pour permettre l'ouverture de ce café-restaurant, il a mis le bleu de travail et a restauré le lieu. "Je n'ai pas eu le choix. Comme je voulais ouvrir mon bar, j'ai acheté les murs et on a fait les travaux nous-mêmes", comment l'intéressé. 

Un achat avec ses deniers personnels

Le maire a contacté Pierre et Audrey, un jeune couple qui voulait s'installer à la campagne. Ils versent au maire un loyer de 500 euros par mois. Aujourd'hui les clients sont contents de se retrouver Au p'tit canon. "Après la gym, on vient boire un café. Alors qu'avant, il n'y avait rien. Ca fait revivre un peu", explique une habitante de la commune. Le couple gère aussi la petite épicerie juste à côté, un autre commerce qui rend bien des services aux gens du village, "pour les personnes âgées ou celles qui n'ont pas de voiture"

Le maire a investi ses deniers personnels, un prêt de 200 000 euros sur 20 ans pour acheter les murs du commerce, parce que la commune n'avait pas les moyens de le faire. "C'est impératif d'avoir des commerces dans notre commune", estime-t-il, annonçant qu'il entend également faire ouvrir une boucherie à Quittebeuf. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Faute de repreneur pour la licence IV dans le village de Quittebeuf, son maire, Benoît Hennart se transforme en barman le temps d\'une soirée pour préserver la fameuse licence.
Faute de repreneur pour la licence IV dans le village de Quittebeuf, son maire, Benoît Hennart se transforme en barman le temps d'une soirée pour préserver la fameuse licence. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)