Cet article date de plus de neuf ans.

Eure : cinq jours sans électricité pour un homme sous respirateur

Un couple de retraités de Val-de-Reuil ne décolère pas contre EDF qui a coupé le courant jeudi dernier dans leur appartement. Un drame a peut-être été évité de justesse car l'homme, en soins palliatifs, était assisté d'un respirateur électrique. L'électricien plaide coupable : il pensait que le logement était vide.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Catherine Grain Radio France)

L'immense désarroi d'un couple de retraité installé depuis quelques semaines dans un nouveau logement de Val-de-Reuil dans l'Eure. Jeudi, une coupure soudaine de courant a d'abord été interprétée comme une panne de secteur. Puis les retraités ont appris qu'elle était volontaire car EDF ignorait que l'appartement était occupé. 

L'entreprise ignorait également la situation précaire de l'homme qui, en soins palliatifs, respire avec une machine électrique, dort sur un lit médicalisé électrique et se lève grâce à un lève-personne électrique et ainsi de suite.

Bref, pour ce couple, l'électricité est vitale. "Dans ce cas précis, c'est une coupure de trop ", a admis Alain Laruelle, le directeur commercial pour la région Haute-Normandie. Il a promis qu'EDF allait accompagner la famille dans ses démarches pour obtenir un certificat médical spécifique. Mais ce mea culpa n'a pas accéléré les démarches. L'électricité ne devrait être rétablie que ce mardi. Cinq jours après la coupure.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.