Baccalauréat 2019 : le début des épreuves menacé

Les professeurs sont vent debout contre la loi Blanquer. Les premières épreuves du baccalauréat sont menacées par les enseignants surveillants contre les réformes menées par le gouvernement.

France 3

À quelques jours du baccalauréat, la tenue des épreuves est-elle compromise ? Certains syndicats font planer cette menace. Ils appellent à une grève de la surveillance de l'examen qui doit débuter le lundi 17 juin. Ces syndicats s'opposent à la loi pour une école de la confiance voulue par le ministre de l'Éducation nationale. Dans ce texte voté prochainement au Parlement, la réduction du nombre d'épreuves au baccalauréat suscite leur colère.

Les Stylos Rouges mobilisés

Un préavis de grève à l'initiative du Snes, le premier syndicat représenté dans les collèges et lycées, rejoint également par le collectif des Stylos Rouges, mouvement indépendant de professeurs en colère. À l'inverse, d'autres syndicats refusent de s'inscrire dans le mouvement. Opposés à cette méthode, ils ne souhaitent pas mettre en danger l'avenir des élèves.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves en classe dans un lycée. (Illustration). 
Des élèves en classe dans un lycée. (Illustration).  (RICHARD BOUHET / AFP)