Parcoursup : la version 2019 promet des délais raccourcis, pour réduire le stress des candidats

Chaque formation portera aussi le rang d'attente du dernier accepté l'an dernier, afin que le candidat puisse estimer ses chances d'être pris.

En 2019, la fin de la procédure Parcoursup sera avancée au 19 juillet (illustration).
En 2019, la fin de la procédure Parcoursup sera avancée au 19 juillet (illustration). (DENIS CHARLET / AFP)

Parcoursup fait peau neuve. Les lycéens de terminale voulant entamer des études supérieures pourront s'inscrire dans quelques jours sur Parcoursup, inaugurée l'an dernier. La nouvelle version de la plateforme d'admission post-bac a connu quelques modifications, visant surtout à réduire l'attente et le stress des candidats.

Comme l'avait annoncé la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal dès septembre, le calendrier a été resserré. La plateforme sera ouverte aux inscriptions du 22 janvier au 14 mars, avec finalisation des dossiers possible jusqu'au 3 avril. Un calendrier semblable à l'an dernier.

Seulement trois à cinq jour pour répondre

La phase des réponses données par les établissements, suivies de celles des candidats, est en revanche bien plus courte qu'en 2018, puisqu'elle s'étale du 15 mai au 19 juillet, contre jusque fin août l'an dernier. Les délais de réponse des candidats ont aussi été réduits : du 15 au 19 mai, ils auront cinq jours pour répondre, puis seulement trois jours à partir du 20 mai, contre une semaine l'an dernier.

Autre nouveauté : chaque formation portera le rang d'attente du dernier accepté l'an dernier, afin que le candidat puisse estimer ses chances d'être pris. En revanche, Parcoursup 2019 conserve une de ses principales caractéristiques, qui la différencie de son prédécesseur APB : les candidats inscrivent leurs voeux mais ne les classent pas, une mesure qui selon la ministre Frédérique Vidal permet d'éviter l'autocensure dans l'expression des choix.