Parcoursup boycotté dans certaines universités

De nombreuses universités disent "non" à Parcoursup et refusent de censurer le choix des élèves.

Voir la vidéo
France 2

Sur 2 345 dossiers enregistrés dans le logiciel Parcoursup, des professeurs de l'université de Lille ont pour mission d'en retenir 600, soit un dossier sur quatre pour la rentrée prochaine. Mais ils refusent de le faire. "Comment fait-on pour traiter 2 345 lettres de motivation, si on veut vraiment prendre les lycéens et les étudiants au sérieux ?", s'interroge au micro de France 2 Nathalie Ethuin, responsable de la filière Science Politique à l'université Lille 2.

30 secondes par dossier

Ces professeurs ont fait le calcul. Ils ont consacré à peine 30 secondes à chaque dossier. Ils refusent donc de constituer une commission pour examiner les candidatures et rejettent Parcoursup. Un boycott observé dans une soixantaine de départements universitaires partout en France. On ne sait pas si les professeurs récalcitrants seront sanctionnés. Les lycéens recevront leurs premières réponses le 22 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les futurs bacheliers et bachelières ont jusqu\'au 31 mars 2018 pour boucler leur vœux d\'orientation post-bac, sur Parcoursup.
Les futurs bacheliers et bachelières ont jusqu'au 31 mars 2018 pour boucler leur vœux d'orientation post-bac, sur Parcoursup. (MAXPPP)