Education : tous les élèves de 6e auront une heure de français ou de mathématiques en plus dès la rentrée prochaine

Dès septembre 2023, tous les collégiens de 6e auront ainsi soit une heure de soutien pour les plus en difficulté, soit une heure d'approfondissement pour les plus à l'aise.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'objectif du ministre de l'Education est d'améliorer le niveau général des élèves jugé trop faible. Photo d'illustration. (THIERRY CREUX / MAXPPP)

À la rentrée de septembre 2023, tous les élèves de 6e sans exception auront une heure supplémentaire de français ou de maths par semaine. C'est ce que détaille jeudi 12 janvier une circulaire publiée par le ministère de l'Education nationale que franceinfo a pu consulter. L'objectif du ministre Pap Ndiaye est d'améliorer le niveau général des élèves, jugé trop faible. À l'entrée au collège, un élève sur quatre n'a pas le niveau demandé en français, et un sur trois en mathématiques. 

>> Education : dictée quotidienne, deux heures de français par jour… Le plan orthographe de Pap Ndiaye pour l'élémentaire

Dès septembre, tous les collégiens de 6e auront ainsi soit une heure de soutien pour les plus en difficulté, soit une heure d'approfondissement pour les plus à l'aise. Dans l'idéal, les élèves seront répartis en petits groupes et selon leurs niveaux, déterminés d'après leurs notes de l'année passée en CM2 et d'après les évaluations nationales qu'ils passeront à la rentrée. 

Différents groupes de travail

D'un côté, les groupes de soutien pour les élèves en difficulté : le ministère veut qu'ils soient encadrés plutôt par des professeurs des écoles volontaires, payés spécialement, et habitués à faire apprendre les fondamentaux. De l'autre, les groupes dits d'approfondissement pour les élèves plus à l'aise : l'heure hebdomadaire sera alors assurée par les enseignants du collège. 

Chaque groupe travaillera sur un aspect spécifique du français ou des maths, selon les difficultés ou l'aisance des 6e : orthographe, vocabulaire, lecture, calculs, fractions, géométrie. À la fin de chaque trimestre, les élèves qui ont progressé pourront changer de groupe, et passer du soutien à l'approfondissement, du français aux maths, ou l'inverse.

Cette heure "à la carte" ne s'ajoutera pas dans l'emploi du temps des 6e. Elle prendra la place de la technologie, une matière disparaît au début du collège. Mais il n'y aura pas de suppression de postes d'enseignants, assure le ministère. Il promet un renforcement de la technologie pour les années suivantes, en 5e, 4e et 3e. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.