Cet article date de plus de neuf ans.

686.907 candidats et quelques nouveautés pour le Bac 2014

Le ministre de l’Education nationale a fait mercredi le point sur l'organisation du bac version 2014. Près de 687.000 candidats, âgés de 13 à 92 ans, vont passer l'examen à partir de lundi. Nouveauté de l'édition 2014, ils vont composer non plus sur cinq mais six jours.
Article rédigé par Ouafia Kheniche
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Benoît Hamon a donné une conférence de presse à 6 jours de la première épreuve © maxppp)

170.000 correcteurs et examinateurs, 4 millions de copies, 3.500 sujets principaux et de secours, 4.430 centres d'examen, 85 pays étrangers, la nouvelle directrice de l'Enseignement scolaire, Florence Robine, a présenté mercredi matin la grosse machine logistique qui sera mis en place pour le bac 2014 qui démarre lundi. 686.907 candidats vont composer, la moitié sont inscrits au bac général, 30% le sont en bac professionnel, et 20% en bac technologique.

Lundi, les élèves plancheront traditionnellement sur la première et emblématique épreuve de philosophie créée en 1808 par Napoléon, à l'époque à l'oral et en latin. Parmi les nouveautés 2014, les lycéens composeront non plus sur cinq mais six jours : les 16, 17, 18, 19, 20 et 23 juin. Cela pour éviter que les candidats bénéficiant d'un tiers temps supplémentaire en raison d'un handicap ne fassent des journées dépassant huit heures. Autre nouveauté : la possibilité de passer des oraux par visioconférence, quand on est loin de l'examinateur, hospitalisé ou en prison.

Résultat le 04 juillet

Face aux critiques, le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon a défendu l'examen du bac, refutant l'idée qu'il n'ait "plus aucune valeur ", soit "archaïque, voire préhistorique ". "La mobilisation des familles pour voir leurs lycéens réussir à l'examen, la joie des lauréats le jour des résultats sont, à elles seules, la preuve et l'incarnation de la valeur du baccalauréat ", a jugé le ministre.

Les candidats sauront le 4 juillet sur le site mis en place par l'Education nationale s'ils ont obtenu d'emblée leur diplôme, s'ils doivent passer le rattrapage jusqu'au 9 juillet ou s'ils sont  recalés.Lundi, Franceinfo.fr vous proposera dans la matinée un plan de correction des sujets par un professeur de philosophie.

 

  (© Idé)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.