Cet article date de plus de cinq ans.

Limoges : un trafic de cocaïne depuis la Guyane démantelé, des femmes transportait la drogue dans leur corps

La gendarmerie de Limoges a annoncé mardi le démantelèment d'un réseau de cocaïne importée depuis la Guyane. Les "mules" transportaient la drogue "in corpore".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La gendarmerie a démantelé un trafic de cocaïne en provenance de Guyane (photo d'illustration).  (NATIONAL NEWS / MAXPPP)

La gendarmerie de Limoges a annoncé mardi 20 décembre le démantèlement d'un important trafic de cocaïne. La drogue venait de Guyane et était acheminée par des "mules" qui transportaient la cocaïne dans leurs bagages ou "in corpore".

Une jeune fille de 14 ans originaire de Cayenne (Guyane) a été interpellée à Orly, le 12 décembre. Elle avait ingéré 456 grammes de cocaïne conditionné sous forme d'ovules. Les membres du réseau ont été interpellés et placés en garde à vue, au même moment, à Limoges.

Interpellée avec quasiment 3 kilos de cocaïne

Quatre jours plus tard, une autre femme âgée de 40 ans et originaire du Suriname a également été interpellée à son arrivée à Orly. Dans sa valise et "in corpore", elle transportait au total 2,848 kilogrammes de cocaïne.

Selon la gendarmerie, le réseau démantelé était devenu, ces derniers mois, "le principal fournisseur de cocaïne sur l'agglomération de Limoges". Dans cette affaire, quatre personnes ont été mises en examen, dont trois placées en détention provisoire. La femme âgée de 40 ans a été déférée mardi matin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Drogue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.