Santé : Neuralink autorisée à tester ses implants cérébraux sur des humains

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
La start-up Neuralink d’Elon Musk est autorisée par les autorités américaines à tester des implants cérébraux sur les humains.
Santé : Neuralink autorisée à tester ses implants cérébraux sur des humains La start-up Neuralink d’Elon Musk est autorisée par les autorités américaines à tester des implants cérébraux sur les humains. (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Rousselin
France Télévisions
France 2
La start-up Neuralink d’Elon Musk est autorisée par les autorités américaines à tester des implants cérébraux sur les humains.

Un implant pourrait bien révolutionner la façon de penser et d’agir des humains. Déjà testé sur des animaux, cet implant cérébral permet par la pensée de contrôler des équipements à distance. Neuralink, l’une des entreprises du milliardaire Elon Musk, développe depuis 2016 cette technologie qui vient de franchir un nouveau palier. Les autorités sanitaires américaines donnent leur feu vert pour tester ces implants cérébraux sur des humains.

Aider des personnes paralysées ou souffrant de maladies neurologiques

"Nous sommes ravis d’avoir reçu l’approbation de l’agence du médicament américain pour lancer notre première étude clinique chez l’homme !" a réagi Neuralink sur Twitter. L’objectif de la société californienne est d’aider dans un premier temps des personnes paralysées ou souffrant de maladies neurologiques. À terme, l’entreprise souhaite rendre ces implants accessibles à une chirurgie de confort. Des personnes pourraient alors s’acheter un implant pour doter leur cerveau d’une puissance informatique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.