Cet article date de plus de huit ans.

SFR en vente : Bouygues pourrait faire une offre

SFR est à vendre par sa maison mère Vivendi oui... mais l'opérateur pose ses conditions. Les prétendants auraient jusqu'à ce mercredi soir 20 heures pour se déclarer, c'est à dire pour déposer une offre en bonne et due forme. Dans un paysage bouleversé par l'arrivée de Free, et où les opérateurs ont besoin de structures ou de moyens pour investir, plusieurs  acheteurs se bousculent au portillon...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Numericable est déjà sur les rangs. A Bouygues de se
déclarer. Et le numéro 3 du mobile devrait le faire ce mercredi. Une
déclaration presque naturelle pour un opérateur affaibli par l'arrivée de Free.

Bouygues et SFR se fréquentent d'ailleurs déjà. Ils ont un
accord de partage de leurs réseaux, pour réduire leurs coûts.  Mais pour conquérir SFR, 11 milliards de
chiffre d'affaires et 9000 salariés, il faut un joli portefeuille. Vivendi en souhaiterait au moins 15 milliards d'euros.

Séduire le gouvernement...

Il faut aussi séduire le gouvernement dans un secteur très
réglementé. Il se dit attentif au maintien de l'emploi et aux
investissements dans le très haut débit et la 4G. 

Côté Bouygues, une source fait part d'engagements dans ce domaine. Côté Altice, actionnaire de Numéricable, on promet de ne pas
licencier. Orange et Free sont plus discrets. L'un domine trop le marché
pour fusionner. L'autre n'a pas semble-t-il finalisé de projet.

Cela dit, l'assemblée générale pour valider l'introduction en
bourse d'SFR est prévue le 24 juin. Le conseil de surveillance a donc un peu de
temps pour choisir parmi les prétendants.

Et ni Bouygues, ni Vivendi, ni SFR ne commentent officiellement
ces grandes manoeuvres...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers High Tech

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.