Cet article date de plus de huit ans.

Jeep piratée : Fiat Chrysler rappelle un million et demi de voitures

Aux États-Unis, 1,4 million de véhicules ont été rappelés par le constructeur Fiat Chrysler. En cause : le système informatique embarqué de ses véhicules, notamment du très populaire Jeep Cherokee. Un système qui peut être piraté à distance, comme l’ont démontré deux informaticiens, hackers à leurs heures.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (La filiale américaine du constructeur automobile Fiat Chrysler a décidé de rappeler 1,4 million de véhicules aux Etats-Unis, après le piratage à distance d'un modèle Jeep Cherokee par deux chercheurs. Photo d'illustration  © REUTERS/James Fassinge)

Tout est parti d'une expérience à laquelle s'est prêté un journaliste d'un magazine spécialisé dans les technologies. Au volant d'une Jepp Cherokee, il roule à pleine allure sur l'autoroute pendant que les deux chercheurs en informatique, à l'origine de ce rappel, depuis leur salon, s'emparent de plusieurs commandes du véhicule.

A distance, ils allument la ventilation, puis la musique, les essuie-glaces. Jusqu'ici rien de bien méchant. Mais la démonstration devient plus sérieuse lorsque les deux hackers parviennent à éteindre le moteur de la voiture, puis à désactiver le système de freinage.

Cette expérience a été filmée et diffusée il y a quelques jours pour alerter sur les failles du système informatique embarqué du véhicule, également installé sur d'autres modèles de Chrysler; Le groupe, prévenu par les deux chercheurs a donc rapidement réagi en développant une mise à jour pour corriger le problème et empêcher que des hackers, moins bien intentionnés s'emparent de la faille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.