Le Japon crée le tout premier satellite en bois, et compte le lancer en septembre

Ce cube de dix centimètres de côté a été conçu avec du bois de magnolia. Il doit rejoindre la Station spatiale internationale à bord d'une fusée SpaceX, et sera entièrement brûlé lors de son retour dans l'atmosphère.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Takao Doi, astronaute et professeur spécial à l'Université de Kyoto, devant des prototypes du satellite en bois LignoSat, le 28 mai 2024. (KOTA KAWASAKI / YOMIURI / AFP)

Le tout premier satellite construit en bois devrait décoller à bord d'une fusée SpaceX en septembre, ont annoncé les chercheurs japonais qui ont réussi cette première mondiale, lors d'une conférence de presse, mardi 28 mai. Ce satellite expérimental cubique, développé par des scientifiques de l'Université de Kyoto et de la société forestière Sumitomo Forestry, mesure 10 cm de côté.

Ses créateurs s'attendent à ce que le bois brûle totalement lorsque l'appareil rentrera dans l'atmosphère, ce qui permettra d'éviter la formation de particules métalliques lors du retour du satellite sur Terre. "Les satellites qui ne sont pas fabriqués en métal devraient être privilégiés", a déclaré Takao Doi, astronaute et professeur spécial à l'université de Kyoto.

Les développeurs prévoient de remettre le satellite LignoSat, fabriqué à partir de bois de magnolia, à l'agence spatiale japonaise JAXA la semaine prochaine. Après avoir rejoint la Station spatiale internationale, le satellite sera ensuite libéré depuis le module expérimental japonais de l'ISS pour tester sa résistance et sa durabilité dans l'espace. "Les données seront envoyées depuis le satellite aux chercheurs qui pourront vérifier les signes de tension et s'il peut résister à d'énormes changements de température", a déclaré une porte-parole de Sumitomo Forestry.

Mardi, une fusée transportant un autre satellite – une collaboration entre l'Agence spatiale européenne et la JAXA – a décollé de Californie pour une mission visant à étudier le rôle que les nuages pourraient jouer dans la lutte contre le changement climatique. Le satellite EarthCARE sera en orbite à près de 400 km au-dessus de la Terre pendant trois ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.