Cet article date de plus de neuf ans.

Enquête ouverte après le décès d'un enfant de sept ans dans un cabinet dentaire

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'Agence nationale de sécurité des médicaments et produits
de santé
(ANSM) a été saisie, "pour prendre d'éventuelles
mesures de précaution",
deux jours après la mort d'un jeune garçon dans un cabinet dentaire de Douai, dans le Nord. 
Une instruction pour homicide involontaire contre X a par ailleurs 
été ouverte par le procureur de Douai. L'instruction devra permettre de
définir si il y a eu des fautes ou non. 

L'enfant de sept ans est mort alors qu'il passait des radios panoramiques de la mâchoire. Selon les premiers éléments de l'enquête, il se serait étouffé avec l'étui de protection qui recouvre la partie à mordre de l'appareil. Il était sous la surveillance de la dentiste, qui pouvait l'observer à travers une vitre. Les gestes de premiers secours ont alors été effectués par cette dernière et un collègue. En vain. Aucun élément ne permet
d'indiquer si la responsabilité de la dentiste est engagée.

 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sciences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.