Pluie d'étoiles filantes : "Vers 5h du matin, c'est le plus intéressant", conseille un astronome

Sébastien Fontaine, astronome, conseille de s'allonger sur le sol et de regarder en direction du Sud-Est pour profiter au mieux de la pluie d'étoiles qui passera dans le ciel, cette nuit du mercredi 22 au jeudi 23 avril. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Cette nuit est particulièrement propice à l'observation des étoiles filantes. (Photo d'illustration) (SEBASTIEN LAPEYRERE / MAXPPP)

Une pluie d'étoiles filantes pourra être observée ce mercredi soir, 22 avril. Ce phénomène appelé Lyrides a débuté le 16 avril et atteindra son pic d’intensité cette nuit de mercredi à jeudi. "Vers 5h du matin, c'est le plus intéressant", vous pourrez aussi voir "Jupiter, Saturne et Mars", a expliqué ce mercredi sur franceinfo Sébastien Fontaine, astronome, directeur du Planétarium du Palais de la Découverte à Paris.

franceinfo. Qui sont ces Lyrides ?

Sébastien Fontaine. C'est une pluie d'étoiles filantes. Il faut rappeler que les étoiles filantes ne sont pas des étoiles qui se décrochent du ciel mais des poussières ou des cailloux qui en voulant tomber sur Terre traversent l'atmosphère, l'illuminent en partie et deviennent ces traînées qu'on appelle étoiles filantes. Chaque pluie d'étoiles filantes porte le nom d'une constellation d'où elles semblent venir. Cette nuit nous parlons des Lyrides parce qu'elles sembleront provenir de la constellation de la Lyre. Cette constellation sera en début de nuit basse au-dessus de l'horizon, mais je vous invite à observer le ciel dès le coucher du soleil. Le maximum d'étoiles filantes est attendu en fin de nuit, donc on va veiller très tard, au moins jusqu'à 5h du matin.

Quelles sont les conditions pour bien les voir ?

Il faut avoir la portion de ciel la plus largement dégagée possible. L'idéal c'est d'être allongé sur le sol, de regarder en direction du Sud-Est. Vous regardez le ciel et vous attendez que les étoiles filantes arrivent. On peut observer plusieurs étoiles filantes par minute. Les étoiles filantes les plus intéressantes à observer se voient au mois d'août, elles sont très connues, et également au mois de novembre.

Le plus souvent ce sont des débris de comètes. C'est exact ?

Oui, la plupart du temps. Les comètes sont des astres chevelus, des blocs de glace remplis de poussière et quand ils s'approchent du Soleil la glace fond et va libérer des tonnes de poussières. Quand on va les prendre de plein fouet c'est là que se produisent les fameuses nuits d'étoiles filantes. Cette nuit nous croisons le sillage de la comète Thatcher qui est passée nous rendre visite en 1861. Aujourd'hui, il est inobservable mais elle nous rappelle à son bon souvenir parce que chaque année quand on croise sa trajectoire on retrouve ses poussières qui se transforment en pluie d'étoiles filantes. En ce moment, il en tombe constamment.

Le confinement va-t-il permettre de mieux les voir ?

On bénéficie d'une météo très favorable, il y a beaucoup moins de trafic aérien, donc on a un air stable, la pollution est un peu en baisse. Tout ça concourt à ce que le ciel soit limpide et ça participe à cette motivation de voir les étoiles filantes. Vers 5h du matin, c'est le plus intéressant parce que la constellation de la Lyre sera haute dans le ciel, horizon Sud-Est. Si vous observez en-dessous, elle est facile à identifier grâce à son étoile Véga qui est l'une des plus brillantes, parfaitement visible à l'œil nu, vous observerez trois points assez proches. Ce sont Jupiter, Saturne et Mars. Cette nuit il n'y a pas de Lune, c'est la nouvelle Lune, donc on verra mieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.