Urgences : les centres d'appel du Samu également très sollicités

Publié Mis à jour
Urgences : les centres d'appel du Samu également très sollicités
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Arribe, D.Breysse, M.Dana, F.Fort - France 2
France Télévisions

Alors que les urgences ne sont pas en capacité d'accueillir tous ceux qui s'y présentent, les centres d'appel du Samu, débordés d'appels, tentent, parfois avec difficulté, de les rediriger vers d'autres structures.

Dans un contexte de flux tendu aux urgences, avec un établissement sur cinq qui a dû fermer ses portes au moins en partie, pendant l'été, les médecins des centres d'appel du 15 sont chargés de diriger les patients qui le peuvent dans d'autres structures. "C'est le plus difficile, les appels où vous savez que la personne doit être examinée, mais vous n'avez personne à qui relayer parce que le médecin traitant n'est pas disponible", confie Margaux Divernet, médecin généraliste et régulateur. Dans son centre d'Albi (Tarn), il y a entre 600 et 1 000 appels par jour, soit 20 % de plus que l'an dernier.

30 % de hausse d’activité dans une vingtaine de centres en France

Son cas n'est pas isolé. Une vingtaine de centres 15 ont vu leur activité augmenter de plus de 30 %. Les médecins généralistes sont, eux aussi, plus sollicités par ces redirections de la part du Samu. Pour les inciter, ils peuvent bénéficier d'une majoration de quinze euros par consultation. Une solution pour soulager les urgences qui ne règlera pas le fond du problème selon plusieurs syndicats, qui réclament d'autres mesures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.