Six conseils pour bien supporter le passage à l'heure d'hiver

Chaque année, c'est la même chose. Avec le passage à l'heure d'hiver, vous sentez que la morosité et la fatigue reprennent le dessus. Francetv info vous donne quelques astuces pour passer le cap en douceur. 

Dans la nuit du samedi au dimanche 27 octobre 2013, il faudra reculer sa montre d\'une heure.
Dans la nuit du samedi au dimanche 27 octobre 2013, il faudra reculer sa montre d'une heure. (VERONIQUE DURRUTY / GETTY IMAGES)

Ce week-end, on passe à l'heure d'hiver. Dans la nuit de samedi à dimanche 27 octobre, à 3 heures du matin, il faudra reculer sa montre d'une heure. Un changement qui permet de "gagner" une heure de sommeil, mais qui peut provoquer des dérèglements du comportement. "Nous avons une horloge interne très bien réglée, et ces changements d'heure modifient notre rythme biologique. Mais le passage à l'heure d'hiver est plutôt bien toléré, contrairement au passage à l'heure d'été", explique à francetv info Sylvie Royant-Parola, psychiatre spécialiste du sommeil et présidente du Réseau Morphée

Stress, irritabilité, difficultés à trouver le sommeil et angoisses : pour les plus fragiles, le passage à l'heure d'hiver n'est tout de même pas anodin. Francetv info vous donne six conseils pour bien l'appréhender.

1Préparez-vous la veille

Si vous êtes sujet au stress, l'idée de devoir régler l'heure de tous vos appareils électroniques peut vous angoisser. Anticipez ! Si la plupart d'entre eux (ordinateur, télévision, lecteur DVD, téléphone portable) passent tout seuls à l'heure d'hiver, n'oubliez pas les montres et autres horloges, comme celle du four à micro-ondes. Autre avantage, vous habituez votre organisme au changement d'heure avant même qu'il ne survienne. Et si cela ne suffit pas à calmer vos angoisses, préparez la veille au soir la table du petit-déjeuner et vos vêtements. Des petits gestes anodins qui vous permettront de commencer la journée sereinement.

2Couchez-vous plus tard

Changer d'heure dans ce sens convient parfaitement à tous ceux qui ne sont pas du matin. Si vous faites partie des "couche-tôt", ce passage à l'heure d'hiver sera un peu plus compliqué, car vous vous coucherez plus tard et vous réveillerez plus tôt. Donc forcez-vous, dès vendredi, à vous coucher une heure plus tard, pour ne pas vous réveiller aux aurores dimanche matin.

3Dormez mieux

Il suffit parfois de pas grand-chose pour un sommeil de qualité. Veillez à dîner léger et tôt. L'idéal est de manger équilibré, au moins deux ou trois heures avant d'aller vous coucher. Ce repas a une véritable influence sur nos nuits. Les aliments à base de glucides lents, comme les pommes de terre, le riz, le pain ou les pâtes sont bénéfiques, car ils favorisent la régulation des apports au cours de la nuit. Les fritures, graisses cuites, la viande rouge et les sucres rapides sont en revanche à bannir le soir.

Exit aussi les excitants tels que le café, le thé, le Coca-Cola ou la vitamine C après 16 heures. Ils retardent l'endormissement et favorisent les réveils nocturnes, tout comme l'alcool. Attention aussi à la cigarette, la nicotine étant un stimulant aux mêmes effets.

Pratiquez une activité physique – mais évitez les cours de fitness juste avant d'aller au lit. Notre organisme a besoin d'un peu de temps avant de pouvoir diminuer le rythme cardiaque.

4Faites-vous aider par votre smartphone ou votre réveil

L'hiver, les journées sont courtes et notre moral s'en ressent. Dur dur de se réveiller alors qu'il fait encore nuit. Mais la technologie fait bien les choses et peut faciliter vos matins. Certains réveils simulent l’aube en augmentant progressivement la luminosité pendant plusieurs minutes avant de sonner. Ils promettent un réveil (presque) naturel, qui permet de chasser la déprime et démarrer la journée en pleine forme. De la même manière, de nombreuses applications pour smartphones proposent de vous réveiller dans la phase la moins profonde de votre sommeil pour vous assurer un éveil détendu et un repos optimal.

5Adaptez les enfants petit à petit

Il est conseillé d'anticiper le passage à l'heure d'hiver pour ne pas bouleverser le cycle des enfants. Vous avez de la chance, ils sont en vacances et devraient plutôt bien le supporter, mais cela n'empêche pas de modifier progressivement leur rythme. Vous auriez pu par exemple, dès le début de la semaine, décaler l'heure du réveil, du dîner et du coucher de dix minutes chaque soir. En huit jours, l'organisme est resynchronisé.

6N'essayez pas de lutter contre et soyez patient

Une fois le cap du changement d'heure passé, il est fortement déconseillé de rester calé sur l'heure d'été. Le risque étant de se retrouver décalé plus longtemps que nécessaire et dérégler ainsi son horloge biologique. Si malgré tout, vous avez du mal à vous adapter à la nouvelle heure et que vous ressentez une grande fatigue, levez le pied les jours suivants. Evitez les sorties et reposez-vous au maximum. La fatigue devrait disparaître en une huitaine de jours.