Ehpad : les personnes âgées dépendantes "pourront désormais amener avec elles leur animal de compagnie", affirme Fadila Khattabi

Publié
Durée de la vidéo : 11 min
Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées, était l’invitée des "4 Vérités" de France 2, vendredi 1er mars.
Ehpad : les personnes âgées dépendantes « pourront désormais amener avec elles leur animal de compagnie », affirme Fadila Khattabi Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées, était l’invitée des "4 Vérités" de France 2, vendredi 1er mars. (France 2)
Article rédigé par France 2 - J. Wittenberg
France Télévisions
Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées, était l’invitée des "4 Vérités" de France 2, vendredi 1er mars.

Il va y avoir du nouveau dans les Ehpad, qui accueillent les personnes âgées dépendantes. "Un nouveau droit va leur être octroyé : à savoir qu’elles pourront désormais amener avec elles, quand elles se rendent en Ehpad, leur animal de compagnie", explique Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées, invitée des "4 Vérités" de France 2, vendredi 1er mars.

Animaux acceptés : "Les chiens, les chats, les poissons rouges, le petit canari"

Cela semble possible dans les Ehpad publics, mais qu’en sera-t-il dans les Ehpad privés ? "Il n’y a pas de demi-mesure, la loi s’impose à toutes et tous. Ce droit nouveau s’imposera également aux Ehpad privés", développe Fadila Khattabi.

Quels seront les animaux concernés ? "On va être pragmatiques et réalistes, […] si la personne a un animal tel qu’un boa, elle ne pourra pas intégrer l’Ehpad", précise la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées. Elle évoque notamment, comme animaux possiblement acceptés, "les chiens, les chats, les poissons rouges, le petit canari".

Quelle sera l’échéance de la mise en place ? "Dès que la loi est votée, tout de suite derrière il y aura le décret, je veillerais à ce que ce soit très vite appliqué", indique Fadila Khattabi. Donc à l’aune du printemps, "normalement", confie la ministre déléguée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.