VIDEO. À Laval, la pénurie de médecins frappe durement les habitants

En France, la pénurie de médecins pénalise des millions de malades qui se retrouvent aujourd'hui sans généraliste référent et sont donc exclus des parcours de soin. À Laval (Mayenne), 8 000 habitants se retrouvent sans médecin traitant.

FRANCE 2

La consultation ne va durer que quelques minutes. C'est un petit hématome, le genre de bobo qui se réglerait chez un médecin généraliste. Mais cette maman a dû se rendre aux urgences. "On a déménagé sur Laval, et depuis un an, on ne trouve pas de médecin traitant qui veuille nous prendre comme patients", s'exaspère la mère du jeune égratigné.

À Laval, 8 000 personnes ne trouvent pas de généralistes et doivent se reporter sur les urgences. Conséquence : le service est débordé. Il a noté une hausse de 40% de la fréquentation en cinq ans. "Les deux derniers jours, on a dépassé la barrière des 120 passages par jour", souligne le docteur Laurent Chabot, en charge du service d'urgences de l'hôpital de Laval.

Vieillissement des médecins

Comment Laval, 50 000 habitants, la plus grande ville de Mayenne, est-elle devenue un désert médical ? C'est avant tout un problème de vieillissement des médecins. Depuis 2012, il y a eu 30 départs à la retraite. En attendant, les Lavallois peuvent se rendre dans ce centre médical expérimental, composé de médecins retraités. Ceux-ci sont formels : ils ne suffiront pas à endiguer la pénurie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin tient un stéthoscope, le 10 février 2012.
Un médecin tient un stéthoscope, le 10 février 2012. (BLEND IMAGES - JGI / JAMIE GRILL / BRAND X / GETTY IMAGES)