Cet article date de plus de neuf ans.

Déserts médicaux : un salaire minimum de 4.600 euros pour les médecins

La ministre de la Santé annonce une garantie minimum de revenus annuels pour les jeunes médecins qui s'installent dans les déserts médicaux : 55.000 euros par an. Dans un entretien à la chaîne M6, Marisol Touraine précise que si l'activité des praticiens ne permet de parvenir à ce montant, l'Etat paiera la différence. C'est insuffisant pour la Fédération des médecins de France.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Philippe Wojazer Reuters)

C'est l'une des mesures du plan de lutte contre les déserts
médicaux que la ministre de la Santé présentera en décembre prochain : un
salaire attractif pour les jeunes médecins généralistes candidats à
l'installation dans les zones en manque de praticiens. Marisol Touraine avance
un montant dans un entretien pour l'émission "Zone interdite "
diffusée sur M6 ce dimanche soir.

"Un jeune médecin doit gagner 55.000 euros dans
l'année. S'il n'arrive pas à ce plafond-là, on lui paiera la différence, ce qui
lui permet d'avoir une forme d'assurance."

Un salaire mensuel de 4.600 euros par mois assuré pendant
une période de deux ans et accordé aux médecins qui accepte l'un "des
postes de praticiens territoriaux de médecine générale
". "Ce sont des
médecins libéraux qui (...) après leur sortie de l'internat, iront s'installer
dans un territoire sensible, isolé.
"

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Professions médicales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.