Soins dentaires : des actes mieux remboursés

Le reste à charge zéro commence à se mettre en place pour les soins dentaires. Il doit permettre un remboursement intégral des prothèses, alors que 17% de la population a déjà renoncé à certains soins faute de moyens.

FRANCE 2

Dans deux ans, grâce au reste à charge zéro, certaines prothèses dentaires ne coûteront plus rien : en attendant, elles voient leur prix plafonné. Pour une couronne métallique qui coûte en moyenne aujourd'hui 327 €, le prix maximum est fixé à 290 €. Idem pour un bridge à 1 575 € ou un dentier à 1 175 €, respectivement plafonnés à 1 465 € et 1 110 €. Pour les patients, le reste à charge est réduit mais pas encore nul, alors que 17% ont déjà renoncé à des soins dentaires faute de moyens.

Une hausse de certains tarifs en compensation

En échange du plafonnement, les dentistes ont obtenu la hausse de tarifs de certains soins, comme celui d'une carie : de 33,74 € aujourd'hui, cela passera à terme à 50 €. "Les soins n'étaient pas du tout rémunérés à leur juste valeur", assure le Dr Sonia Verot, du syndicat des chirurgiens dentistes de France. Le reste à charge zéro, lui, est prévu en 2020 pour les couronnes et les bridges, 2021 pour les prothèses amovibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux syndicats de dentistes prévoient de plafonner les prix de la majorité des prothèses dentaires, en contrepartie d\'une revalorisation des \"soins conservateurs\".
Deux syndicats de dentistes prévoient de plafonner les prix de la majorité des prothèses dentaires, en contrepartie d'une revalorisation des "soins conservateurs". (TEK IMAGE / SCIENCE PHOTO LIBRARY / ABO / AFP)