Plus d'un million et demi de personnes seraient atteintes par la grippe A en France

"Nous avons dépassé les 400.000 consultations pour la grippe H1N1 2009 la semaine dernière", a indiqué le Dr Weber, la directrice générale de l'Institut de veille sanitaire (InVS).160.000 personnes ont été vaccinées à la date de lundi soir a indiqué de son côté la ministre de la Santé Roselyne Bachelot lors d'une audition à l'Assemblée.

"Nous avons dépassé les 400.000 consultations pour la grippe H1N1 2009 la semaine dernière", a indiqué le Dr Weber, la directrice générale de l'Institut de veille sanitaire (InVS).

160.000 personnes ont été vaccinées à la date de lundi soir a indiqué de son côté la ministre de la Santé Roselyne Bachelot lors d'une audition à l'Assemblée.

Commentant les dernières données relevées, Mme Weber a souligné le "redémarrage très franc" notamment "dans le sud de la
France", en évoquant "une augmentation du nombre d'hospitalisations pour cas graves (25 cas en réanimation ou soins intensifs la semaine dernière). "21% des cas graves concernent des moins de 15 ans et c'est plus que lors d'une grippe saisonnière", a-t-elle averti.

En France métropolitaine, on recensait 46 décès soit 14 de plus que lors du dernier point de l'InVS (chiffre arrêté au mardi 10 novembre 11h). S'y ajoutent deux patientes décédées dans des établissements de l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP), signalées mardi par l'AP-HP. "Toutes deux étaient atteintes de pathologies associées", précise cette dernière.

"La première, une femme de 51 ans hospitalisée à l'hôpital Saint-Louis (Paris) depuis le 4 novembre, est décédée le 16 novembre dans le service de réanimation de cet hôpital". La seconde, une femme de 49 ans hospitalisée le 2 novembre à l'hôpital Louis
Mourier (à Colombes, Hauts-de-Seine), est décédée mardi dans le service réanimation de cet établissement, précise l'AP-HP.

Le virus sévit partout
Plusieurs cas de grippe A/H1N1 se sont déclarés la semaine dernière à bord du navire-école Jeanne d'Arc alors qu'il effectuait des essais en mer avant de débuter sa dernière campagne en décembre, a-t-on appris mardi soir auprès de la préfecture maritime de Brest. Ils doivent rejoindre leur domicile dès le retour du bateau, mercredi, a-t-on indiqué de même source.

Lire aussi

>>