Cet article date de plus d'un an.

Santé : attraper froid n'est pas qu'une expression

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Santé : il est bien possible d’attraper froid, au nez
Article rédigé par France 3 - D. Mascret
France Télévisions
France 3
Le froid a une grande importance dans l’affaiblissement de notre système immunitaire, comme l'explique le docteur et journaliste Damien Mascret, présent sur le plateau du 12/13, mardi 17 janvier.

Une étude américaine publiée le 6 décembre dernier explique que l'expression "attraper froid" n'est peut-être pas totalement erronée. "La première explication, c’est qu’en hiver, on se regroupe en intérieur, souvent avec une mauvaise aération", retient le docteur et journaliste Damien Mascret, présent sur le plateau du 12/13, mardi 17 janvier. Cela s’explique aussi par le fait que les virus respiratoires, la grippe et les rhinovirus du rhume, se multiplient plus facilement.

Mettre un cache-nez pour se protéger

Lorsque l’on a froid, la température de la peau baisse, car "la température interne du corps reste à 36-37°C", selon le docteur Damien Mascret. "En revanche, les chercheurs de Harvard se sont aperçus qu’il y a un autre endroit du corps où la température chute : dans le nez", révèle Damien Mascret. S’il fait 4°C dehors, la température du nez va perdre 5°C en sortant, rendant notre système immunitaire moins efficace. Pour se protéger, il faudrait donc porter un cache-nez ou un masque. "Vous aurez moins le nez qui coule. Et surtout vous allez rester plus résistant contre les virus", conclut le docteur.

Parmi nos sources

Rhinovirus et froid (en anglais)

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.