Rougeole : 3 Français porteurs du virus en quarantaine au Costa Rica

Une famille de Français a importé le virus de la rougeole au Costa Rica, pays où le dernier cas remontait à 2014. Ils ont été placés en quarantaine et les personnes en contact avec les malades sont recherchées pour être vaccinées.

Rougeole : 3 Français porteurs du virus en quarantaine au Costa Rica
Rougeole : 3 Français porteurs du virus en quarantaine au Costa Rica (©Fotolia / uwimages)

3 touristes français sont à l’origine d’un vent de panique au Costa Rica. Un enfant de cinq ans, sa mère de 30 ans et son père de 35 ans sont arrivés en vacances dans ce pays d’Amérique centrale le 18 février 2019 et y ont déclaré les symptômes de la rougeole. La mère et l’enfant ne sont pas vaccinés et le père n’est quant à lui pas à jour de ses vaccinations. Les deux parents avaient été informés de cas de rougeoles dans l’école de l’enfant avant leur départ en vacances, mais ceux-ci n’avaient pas pour autant annulé leur séjour.
Les autorités sanitaires costaricaines les ont donc placés en quarantaine pour une durée d’une semaine à l'hôpital Monseñor Sanabria de Puntarenas et sont à la recherche de toutes les personnes qui auraient été en contact avec ces trois touristes, rapporte le journal local La Nación.

A lire aussi : Pourquoi la rougeole est-elle aussi contagieuse ?

 

Alerte nationale : tous les enfants costaricains ne sont pas vaccinés

Mais pourquoi une telle réaction ? Le dernier cas de rougeole au Costa Rica, également importé d’un autre pays, remonte à l’année 2014. Et si les autorités sanitaires avaient prévu qu’à tout moment le virus entre à nouveau dans le pays, les habitants ne sont pas encore suffisamment protégés. Car en décembre 2018, le Costa Rica a lancé une vaste campagne de vaccination contre la rougeole pour 770 000 enfants âgés de 15 mois à 10 ans. Mais à ce jour, environ 100 000 doses n’ont toujours pas été administrées. Non seulement les trois Français voient donc leurs vacances tourner court, mais leur comportement met surtout en danger la population locale.

Lourdes séquelles et risques de décès

Face à la présence du virus sur le territoire, le Ministère costaricain de la santé "demande aux parents et aux tuteurs de mineurs de veiller à ce que les enfants bénéficient du programme de vaccination complet", qui comprend deux doses séparées au minimum d’un mois. En parallèle, 26 personnes qui ont été en contact avec la famille de vacanciers français dans leur hôtel de San José, la capitale du pays, ont reçu une vaccination d’urgence.
Le journal La Nación rappelle de son côté que la rougeole est un virus très contagieux, qui se transmet via des éternuements ou des postillons. Il se manifeste par des éruptions cutanées, de la toux, de la fièvre, des douleurs musculaires, une conjonctivite et des maux de gorge. Une infographie assez spectaculaire rappelle les risques de pneumonie, d'encéphalite et surtout de mortalité, en particulier chez les enfants de moins de cinq ans.

Une flambée de rougeole à l’échelle mondiale

La campagne de vaccination de la rougeole au Costa-Rica répond à une augmentation de cas dans le monde et notamment dans les pays voisins d’Amérique centrale et du Sud tels que le Venezuela et  le Nicaragua. Le 14 février 2019, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) alertait de son côté sur la flambée de rougeole à l’échelle mondiale avec une hausse des cas signalés de 50% en 2018 par rapport à 2017, principalement suite à la multiplication des mouvements anti-vaccinaux. Au Japon, le groupe religieux Kyusei Shinkyo militant contre la médecine moderne et donc contre la vaccination a d’ailleurs présenté ses excuses publiques le 22 janvier dernier en reconnaissant sa responsabilité dans l’épidémie de rougeole qui frappe actuellement le pays du soleil-levant.