Grippe aviaire : des pénuries de canard dans les restaurants de Corrèze

Publié
Grippe aviaire : des pénuries de canard dans les restaurants de Corrèze
Article rédigé par
France 3 Limousin, F. Cano, J-S. Tingaud, A. Dos Santos - France 3
France Télévisions

Au cours des six derniers mois, 16 millions de volailles ont été abattues en France pour endiguer l'épizootie de grippe aviaire. La pénurie de volaille commence à se faire ressentir, notamment pour les canards.

Dans un restaurant de Collonges-la-Rouge (Corrèze), le canard se déguste traditionnellement sous toutes ses formes. Avec la crise de la grippe aviaire, les choses pourraient changer. "Il y a de très fortes chances que d'ici à quelques semaines, on ne puisse plus proposer ni le magret, ni le filet de canard à la carte", indique Ronan Lebreton, restaurateur. En terrasse, les clients profitent de leur plat préféré. "On essaye d'autant plus de l'apprécier étant donné que ce sont les derniers, peut-être", commente une femme. 

La pénurie devrait durer jusqu'à la fin de l'année 

Dans les ateliers de transformation, l'activité tourne au ralenti. À la ferme de La Gondrone de Collonges-la-Rouge (Corrèze), aucun canard à engraisser depuis un mois. Les stocks diminuent à vue d'œil. "Ça m'inquiète beaucoup. On ne sait pas si on va pouvoir tenir le choc", confie Marie-Jo Chastrusse, productrice. La situation devrait durer jusqu'à la fin de l'année 2022. Avec 17 tonnes par an, la France est le premier producteur de foie gras dans le monde. La crise qui frappe le secteur devrait entraîner une baisse de 3 000 à 4 000 tonnes par rapport à 2021. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.