Italie : les soignants et pharmaciens obligés de se faire vacciner contre le Covid-19

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Italie : les soignants et pharmaciens obligés de se faire vacciner contre le Covid-19
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Mikoczy - France 2
France Télévisions

En Italie, les soignants et pharmaciens ont, depuis le samedi 10 avril, l’obligation de se faire vacciner contre le Covid-19 lorsqu’ils sont en contact avec le public. Les réfractaires peuvent perdre leur emploi.

En Italie, la vaccination obligatoire contre le Covid-19 de tous les soignants et pharmaciens est entrée en vigueur, samedi 10 avril, par décret. "C’est la nouvelle doctrine du gouvernement italien, il faut savoir que 85% des professionnels de santé ont déjà été vaccinés, et que beaucoup sont d’accord pour le faire, mais il y a des réfractaires", explique le journaliste Alban Mikoczy, en direct depuis Rome. Ces réfractaires à la vaccination risquent d’être placés dans des fonctions où ils n’auront pas accès au public. 

"Le gouvernement prévoit même une mesure de licenciement"

Si un changement de poste n’est pas possible dans un hôpital ou une petite commune, ces soignants seront obligés de rester chez eux. "Ils devront prendre toutes leurs vacances, et si ça ne suffit pas, ils seront placés en congé sans solde, et enfin, le gouvernement prévoit même une mesure de licenciement", précise le correspondant. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.