Covid-19 : la campagne de vaccination s’accélère avec l’aide de l’armée française

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : la campagne de vaccination s’accélère avec l’aide de l’armée française
FRANCE 3
Article rédigé par
C.Tixier, T.Cuny, A.Sangouard, M.David, J-M.Vasco, L.Perrier, R.Gasc, France 3 Régions, D.Fuchs - France 3
France Télévisions

Des hôpitaux militaires vont accueillir des Français souhaitant se faire vacciner contre le Covid-19. Une campagne de vaccination qui s’intensifie malgré un sentiment de défiance qui persiste envers le vaccin d’AstraZeneca.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 s’intensifie en France dimanche 4 avril. C’est notamment le cas grâce à l’aide de l’armée française. Au total, ce sont sept hôpitaux militaires qui vont accueillir dès la semaine prochaine des Français pour qu’ils puissent s’y faire vacciner, à l’image de celui de Toulon dans le Var. Il est déjà possible de prendre rendez-vous en ligne.

Le vaccin AstraZeneca continue d’inquiéter

En France, plus de neuf millions de personnes ont déjà reçu une première dose d’un vaccin contre le Covid-19. Pourtant, de nombreux Français continuent de se méfier du vaccin AstraZeneca. À Calais (Pas-de-Calais), le centre de vaccination a fermé car des centaines de personnes ont annulé leur rendez-vous par crainte de ce vaccin. "Ce qui est sûr, nous dit-on, c’est que si des doses du vaccin AstraZeneca n’ont pas trouvé preneur ce week-end, elles seront quoi qu’il arrive réutilisées dans les prochains jours ailleurs dans d’autres centres de vaccination", annonce la journaliste de France Télévision Chloé Tixier en duplex depuis le ministère des Solidarités et de la Santé à Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.