Covid-19 : en Italie, des soignants s'opposent à la vaccination obligatoire

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : en Italie, des soignants s'opposent à la vaccination obligatoire
France 2
Article rédigé par
Alban Mikoczy - France 2
France Télévisions

Des centaines de soignants italiens s'opposent à la vaccination obligatoire contre le Covid-19 dans leur pays. Le journaliste Alban Mikoczy, en direct de Rome, fait le point pour le 20 Heures de France 2, lundi 5 juillet.

Quelque 500 soignants italiens s'opposent à la vaccination obligatoire contre le Covid-19. S'ils précisent ne pas être réfractaires, ils entendent tout de même mener une bataille démocratique. "C'est un argument de 52 pages qui a été signé par des centaines de médecins, mais aussi de pharmaciens et de vétérinaires", rapporte le journaliste Alban Mikoczy, en direct de Rome (Italie) pour le 20 Heures de France 2, lundi 5 juillet.

Un recours devant le tribunal administratif

Les soignants s'opposent à la loi principalement pour deux raisons. "Ils disent être obligés de prendre des risques en acceptant ce vaccin, dont les conséquences à long terme ne sont pas encore connues. Deuxièmement, ils disent qu'il y a une rupture du principe d'égalité, parce qu'eux, professionnels de la santé, sont sanctionnés, ce qui ne serait pas le cas, par exemple, de commerçants ou d'enseignants", précise le journaliste, qui ajoute que ces professionnels ont saisi le tribunal administratif. Le tribunal de Brescia sera le premier à se prononcer, le 14 juillet. "L'Italie est le seul pays, pour l'instant, à avoir eu recours à la vaccination obligatoire pour les soignants. Rappelons que 97% des soignants ont accepté cette vaccination", conclut Alban Mikoczy.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.