Vidéo "On est les médecins des rues", estime Ludovic, éboueur depuis 4 ans

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Brut a pu le suivre pendant sa journée de travail. Et son quotidien, c'est ça.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Brut a pu le suivre pendant sa journée de travail. Et son quotidien, c'est ça.

Son métier, il l'adore. Ludovic Franceschet est éboueur à Paris depuis 4 ans et il en montre les coulisses quotidiennement sur le réseau social Tiktok. "Franchement, je ferais tout en mon pouvoir pour que Paris soit propre", confie-t-il. S'il voue beaucoup de détermination pour mener à bien ses journées, Ludovic doit aussi faire face à quelques incivilités. "Les gens fument leur cigarette et tout et ils jettent leur mégot comme ça, devant nous. Alors moi, qu'est-ce que je fais ? Je ramasse le mégot, et je leur dit : Tenez, ça c'est à vous. Voilà, allez-y““, raconte-t-il.

En première ligne pendant la pandémie ?

En pleine pandémie de Covid-19, Ludovic se considère en première ligne. "On ramasse tout ce qu'il y a autour de nous. Donc, on évite que les gens puissent chopper les bactéries, et après partir dans les hôpitaux", explique-t-il.

Une rémunération insuffisante ?

Aussi, Ludovic souhaiterait être mieux rémunéré : "Un éboueur, c'est entre 1500 et 1600 euros mais bien évidemment que ce n'est pas suffisant. Quand on vit en région parisienne, quand on vit à Paris, la vie est très très chère donc c'est largement pas suffisant", estime Ludovic.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.