Guyane : la situation sanitaire continue de se détériorer

Un couvre-feu a été mis en place dès 13 heures samedi 27 juin, en Guyane. Le département fait face à de nombreux cas de contamination au coronavirus.

France 3

Dimanche 28 juin, pas de municipales en Guyane. En cause, le regain de l'épidémie de coronavirus dans certaines communes du département, comme dans la capitale Cayenne ou dans le nord, à Saint-Laurent-du-Maroni. Ici, 45 nouveaux cas ont été découverts samedi. Les autorités sanitaires estiment que les hospitalisations vont encore augmenter jusqu'à la troisième semaine du mois de juillet. Un couvre-feu a été mis en place samedi, à partir de 13 heures, dans certains quartiers.

Un avion militaire pour évacuer des malades

Il y a deux jours, un avion sanitaire est arrivé en provenance de la métropole, avec à son bord des médecins et du matériel d'évacuation afin d'épauler les équipes médicales locales. "C'est un avion qui permet l'évacuation de quatre patients Covid+ sous réanimation. L'intérêt de cet avion c'est qu'on apporte une capacité plus complète", explique le général Didier Looten, commandant supérieur des Forces Armées en Guyane.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une opération de dépistage du coronavirus à Cayenne (Guyane), le 23 juin 2020.
Une opération de dépistage du coronavirus à Cayenne (Guyane), le 23 juin 2020. (JODY AMIET / AFP)