Foyers de contagion du coronavirus : des habitants stigmatisés ?

Les habitants de certaines régions ont l’impression d’être montrés du doigt suite à l’apparition de foyers de coronavirus. C’est le cas en Mayenne où les traiteurs locaux sont décommandés, les hôtels boudés et où certains automobilistes changent leurs plaques d’immatriculation avant de partir en vacances.

France 2

Dans tous les garages de la Mayenne, la vente des autocollants indiquant le département sur la plaque des voitures explose. Les automobilistes du département 53 veulent changer celui qui apparaît sur leur véhicule pour partir en vacances sans se sentir montré du doigt. L’un d’eux explique : "C’est pour être tranquille, pour que la voiture reste en bon état. J’ai des amis qui sont allés en Bretagne, la voiture a été tagguée".

Une campagne médiatique trop stigmatisante ?

Depuis que la Mayenne a dépassé le seuil d’alerte fixé par les autorités, de drôles de récits s’accumulent : véhicules vandalisés, location annulée à la dernière minute… A Laval, habitants et professionnels estiment être victimes d’une campagne médiatique trop stigmatisante. Alors que la situation sanitaire se dégrade dans d’autres régions, beaucoup de Mayennais espèrent bientôt tourner la page.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gens font la queue pour effectuer un test de dépistage du coronavirus à Laval, le 17 juillet 2020.
Des gens font la queue pour effectuer un test de dépistage du coronavirus à Laval, le 17 juillet 2020. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)