Covid-19 : 261 481 nouveaux cas recensés en France ces dernières 24 heures

On dénombre 21 169 personnes hospitalisées pour une infection au coronavirus, selon les chiffres de Santé publique France.

Dans le service de réanimation de l\'hôpital Delafontaine à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 29 décembre 2021.
Dans le service de réanimation de l'hôpital Delafontaine à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 29 décembre 2021. (ALAIN JOCARD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Après un record de 332 252 nouveaux cas mercredi, 261 481 nouvelles contaminations au virus du Covid-19,ont été détectés ces dernières 24 heures en France, selon les données publiées par Santé publique France, jeudi 6 janvier. On dénombre 21 169 personnes hospitalisées, dont 3 759 en réanimation. Jeudi 30 décembre, 18 321 personnes étaient hospitalisées dont 3 506 en réanimation. Selon ces mêmes chiffres, 206 personnes sont mortes en 24 heures à l'hôpital, rapporte Santé publique France, portant à 125 013 le nombre de personnes décédées depuis le début de l'épidémie. 

Le vaccin Novavax "début février" en France ? Les premières injections en France du vaccin anti-Covid de Novavax, le cinquième à avoir été approuvé dans l'Union européenne, pourraient avoir lieu "début février", indique jeudi le ministère de la Santé. Le gouvernement attend l'avis de la Haute Autorité de santé, qui devrait intervenir  "dans les jours qui viennent", selon le ministère. Le vaccin du laboratoire américain Novavax a la particularité de ne pas utiliser la technologie de l'ARN messager, contrairement à ceux de Pfizer-BioNTech et de Moderna. 

 Fin de la quarantaine pour les vaccinés en provenance d'Afrique du Sud. Les voyageurs arrivant en France en provenance d'Afrique du Sud et disposant d'un schéma vaccinal complet ne sont plus soumis à une quarantaine de dix jours, selon un décret publié jeudi. L'Afrique du Sud passant de la catégorie "rouge écarlate" à la catégorie "rouge", la quarantaine de dix jours ne reste obligatoire que pour les voyageurs dont le schéma vaccinal n'est pas complet.

De nouveaux masques pour les enseignants. "Nous avons décidé d'ici la fin de ce mois de fournir à tous les personnels enseignants des masques chirurgicaux", a annoncé, jeudi 6 janvier sur BFMTV, le Premier ministre Jean Castex. Pour les masques FFP2, le Premier ministre dit attendre l'avis du Haut Conseil de la santé publique.

Objectif 15 janvier. Le Premier ministre Jean Castex a réaffirmé, jeudi 6 janvier, que le pass vaccinal entrerait en vigueur le 15 janvier, malgré les rebondissements parlementaires qui pourraient retarder ce calendrier. "Nous espérons vivement le 15 janvier, mais cela ne dépend pas que de nous", a-t-il déclaré sur BFMTV. Le pass vaccinal a été adopté en première lecture à l'Assemblée nationale. Le texte a été validé par 214 voix contre 93, et 27 abstentions. Il doit désormais être examiné par le Sénat en début de semaine prochaine

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h58 : Bonsoir FI,Je suis directrice d’école et non, ce soir à 23h30, nous n’avons toujours pas été avertis de ce fameux assouplissement du protocole. Votre alerte est la seule info que nous ayons reçue, notre ministère ne nous communiquant jamais directement les protocoles…

23h56 : Sans blague ? 4ème jour de la semaine et on n'a jamais travaillé en tant qu'enseignants dans des conditions pareilles.. Les enfants qui repartent tout au long de la journée, ceux qui reviennent, ceux qu'on parque en attendant qu'on vienne les récupérer.. On fait de la garderie et il aurait été plus judicieux de fermer une semaine ou deux !!

23h56 : On va devenir fous avec ces protocoles sanitaires qui changent tous les 4 matins !! Y en a plus que marre ! Un protocole dimanche soir pour le lundi de la rentrée et un autre ce soir pour demain matin. La situation dans les écoles est intenable. Nous sommes sous une déferlante de cas et nous devons faire face à des profs absents, des élèves absents, de l'enseignement à dispenser en présentiel et en distanciel, des circulaires qui n'en finissent plus, de la gestion pour la vérification des différents tests et auto-tests auprès des parents.

23h58 : Dans les commentaires, plusieurs enseignants font part de leur colère et désarroi face à ce changement de protocole sanitaire, quatre jours seulement après la rentrée scolaire. (J'ai raccourci certains messages très longs).

23h53 : Dans ce cas de figure, l’élève réalise immédiatement un test antigénique et PCR puis des autotests à J+2 et J+4 et poursuit les apprentissages si les résultats sont négatifs.

23h53 : L'allègement du protocole sanitaire à l'école précise également la marche à suivre si l'élève est cas contact d'un cas confirmé au sein de sa sphère familiale. Une quarantaine de sept jours à compter de la survenue du cas doit être respectée et un test antigénique ou PCR doit être réalisé à l’issue de cette quarantaine, sauf si l’élève a moins de 12 ans ou qu’il bénéfice d’un schéma vaccinal complet.

23h45 : Juste après avoir reçu un vaccin, le cycle menstruel des femmes est rallongé de moins d'une journée en moyenne, un effet non grave et qui apparaît comme temporaire, selon une nouvelle étude parue dans la revue Obstetrics & Gynecology. La durée des règles elles-mêmes n'est pas affectée par la vaccination, selon ces travaux menés aux Etats-Unis sur près de 4 000 femmes.

23h38 : Les incidents sur la plateforme SI-DEP sont "résolus" selon la Direction générale de la santé. Selon la DGS, la plateforme qui permet de saisir et recevoir les résultats d'un test de dépistage du Covid-19, a été saturée par un grand nombre de saisies et des tentatives d'attaques informatiques.

23h27 : L'exécutif a constaté que la situation deviendrait vite intenable avec des enfants qui allaient devoir faire des tests presque tous les jours au vu du nombre de nouvelles contaminations quotidiennes.

Un test de dépistage au Covid-19 pratiqué sur une fillette à Bordeaux (Gironde), le 28 mai 2020.  (BURGER / PHANIE / AFP)

(BURGER / PHANIE / AFP)

23h35 : Le gouvernement allège le protocole sanitaire à l’école, a appris France Télévisions auprès d'une source gouvernementale. Les élèves ne devrpnt plus avoir à recommencer le parcours de trois tests à chaque nouveau cas positif dans leur classe.

23h11 : Le candidat communiste à la présidentielle Fabien Roussel a souhaité à Villejuif (Val-de-Marne) que l'Assurance maladie puisse transmettre des listes de non-vaccinés aux centres de vaccination et services de proximité qui pourraient alors joindre les récalcitrants pour tenter de les convaincre.

23h04 : Hors d’Europe, l'Indonésie, le Turkménistan et le Tadjikistanont fait le choix de la vaccination obligatoire dès le début de la campagne de vaccination, mais confrontés à un manque de doses, leur population reste moins vaccinée qu'en France. En Equateur, la vaccination obligatoire à partir de 5 ans a été annoncée le 23 décembre.

23h03 : En Europe, l'Autriche est le seul pays qui a fait le choix de la vaccination obligatoire. La décision a été annoncé le 19 novembre et devrait prendre effet le 1er février. Depuis l'annonce, la part de la population autrichienne entièrement vaccinée est passée de 64,68% à 71,91%. Dans le même temps, la France est passée de 69,17% à 73,64% de sa population entièrement vaccinée. Source : Our World Data

23h03 : Hier, lors du compte rendu du Conseil des ministres, Gabriel Attal a défendu le choix du gouvernement de ne pas rendre obligatoire la vaccination contre le Covid-19 : "Vous avez des pays qui ont fait le choix de l'obligation vaccinale […], on ne constate pas dans ces pays là qu’il y ait eu une hausse très importante des premières injections suite à ces annonces, même plutôt une stagnation." Alors dit-il vrai, ou fake ?

22h51 : Bonsoir cela peut en effet arriver. "Le Haut Conseil de santé publique a validé la possibilité pour un soignant de déroger, sous certaines conditions, à l'isolement et de continuer à travailler même s'il a le Covid-19, s'il n'a pas ou peu de symptômes", a expliqué Olivier Véran dans Le JDD le 1er janvier. "Il s'agit de permettre la continuité de soins, compte tenu de la très grande tension sanitaire et du nombre élevé de personnels positifs ou cas contact"

22h51 : Bonsoir FIÊtes vous informés que dans de nombreux établissements (notamment au CHU de Rouen), de nombreux soignants sont contraints de travailler en étant positifs au Covid?Cette info me semble avoir bien peu d’échos dans les médias, mais j’ignore si elle a été relayée

22h21 : Le lycée privé Villa Pia de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) est confronté à l'absence de nombreux élèves. Au total, 528 élèves sur 750, soit l'équivalent de 70%, manquent à l'appel, rapporte France Bleu Pays Basque. Certains ont été testés positif au Covid-19, d'autres sont considérés comme cas contacts ou absents pour aller se faire tester. Les cours sont donc annulés demain et auront lieu en distanciel la semaine prochaine.

22h07 : Bonsoir @help! Même si vous êtes contaminé, vous devrez faire votre dose de rappel. Vous pouvez recevoir cette dose de rappel "dès trois mois après la dernière dose du schéma initial ou après une infection au Covid-19 si celle-ci a eu lieu après la vaccination", précise le ministère de la Santé.

22h06 : Bonsoir France info,Je ne comprends plus rien, pouvez vous m éclaircir sur le sujet ? J ai 2 doses et je viens d attraper la covid... mon infection remplace t elle m'a troisième dose?? Merci d avance

21h59 : Face au variant Omicron, infectiologues, épidémiologistes et biologistes recommandent de préférer l'usage de FFP2 aux masques chirurgicaux. Plus filtrants, plus protecteurs, on les dit même parfois plus confortables. Mais leur prix n’est pas le même. France 3 Bourgogne-Franche-Comté fait le point.

Face au variant Omicron, les masques FFP2 ont de plus en plus de succès


(Johanna Albrecht / FRANCE 3)

21h38 : Le nouveau protocole sanitaire dans les écoles génère "des allers-retours" des élèves et donc "une discontinuité pédagogique très forte", alerte sur franceinfo Catherine Nave-Bekhti, secrétaire générale du Syndicat général de l’Éducation nationale (SGEN) CFDT. Le ministère de l'Education nationale a annoncé que plus de 47 000 élèves, de la maternelle au lycée, ont été testés positifs au Covid-19 depuis la rentrée scolaire.

21h27 : L'OMS estime qu'avec les mesures "très fermes" prises en Chine contre le Covid-19, il n'y a "pas de risque particulier" à ce que les Jeux olympiques de Pékin puissent se tenir du 4 au 20 février.

Une bulle sanitaire a été instaurée autour des sites olympiques à un mois des Jeux d'hiver à Pékin. (KAZUKI WAKASUGI / YOMIURI)


(KAZUKI WAKASUGI / YOMIURI / AFP)

21h13 : Le vaccin de Novavax n'utilise pas la technologie de l'ARN messager, contrairement à ceux de Pfizer et Moderna. C'est un vaccin dit "sous-unitaire" : il contient une composante du virus (et non le virus entier comme les vaccins les plus classiques), introduite dans l'organisme pour déclencher une réponse immunitaire.

Le vaccin Novavax a été approuvé le 20 décembre dans l'UE et son utilisation en France est toujours conditionnée à l'avis de la Haute Autorité de santé. (FRANK HOERMANN / SVEN SIMON / AFP)

(FRANK HOERMANN / SVEN SIMON / AFP)

21h11 : Les premières injections en France du vaccin de Novavax pourraient avoir lieu "début février", a annoncé le ministère de la Santé. Ce vaccin a été approuvé le 20 décembre dans l'UE et son utilisation en France est toujours conditionnée à l'avis de la Haute autorité de santé (HAS).

21h00 : "Je veux aussi dire aux militants antivax", qui "mettent ce charabia sur les réseaux sociaux, qu'ils ont complètement tort."

En marge d'une visite dans un centre de vaccination à Northampton, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a exhorté une fois de plus les Britanniques à se faire vacciner à un moment où la pression s'accroît sur le système hospitalier.



(PETER CZIBORRA / AFP)


20h55 : Bonsoir, le gouvernement britannique a annoncé hier un assouplissement des restrictions imposées aux voyageurs arrivant de l'étranger en Angleterre. A partir de demain, les voyageurs n'auront ainsi plus à se faire dépister avant leur trajet et n'auront plus, s'ils sont vaccinés contre le Covid-19, à s'isoler en attendant le résultat d'un test PCR réalisé après leur arrivée.

20h53 : Bonsoir, vous serait-il possible de rappeler les conditions pour aller Angleterre please?

20h42 : Bonsoir @Isa du 76 Je n'ai pas la réponse exacte, mais j'imagine que par prudence vous pouvez apporter ces documents en effet.

20h41 : Et donc, si on est divorcé et qu on a l autorité parentale exclusive, ou qu on est veuf( veuve) ou parent solo, il faut emmener des justificatifs de notre situation pour justifier qu il n y a qu une signature, un seul parent ?

20h28 : L'accord des deux parents, et non plus d'un seul, va désormais être nécessaire pour vacciner les enfants de 5 à 11 ans, a précisé le ministère de la Santé. Seuls les enfants de 5 à 11 ans sont concernés. Pour les enfants de 12 à 15 ans, l'accord d'un seul parent continue à suffire.



(SEBASTIEN BOZON / AFP)

20h19 : Santé publique France dénombre 21 169 personnes hospitalisées pour une infection au coronavirus, dont 3 759 en réanimation. De plus, 410 malades ont été admis en réanimation ces dernières 24 heures (ils étaient 299 il y a une semaine) et on compte 2 401 nouvelles hospitalisations (contre 1 922 il y a une semaine).



20h17 : Bonsoir à tous. Au total, 261 481 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés ces dernières 24 heures en France, selon les dernières données publiées par Santé publique France.




20h09 : Coco19 : 261.481 cas ?!

20h09 : Bonjour. Connaît-on le nombre de cas positifs au covid-19 recensés ces dernières 24 heures ?

20h06 : #FOOT À chaque jour son cas de Covid-19 au PSG. Après Gianluigi Donnarumma mardi, puis Laywin Kurzawa, le club de la capitale a annoncé la contamination au coronavirus d'Angel Di Maria et Julian Draxler.
Angel Di Maria lors du match entre le Paris Saint-Germain et l'AS Monaco, le 12 décembre au Parc des Princes (JEAN CATUFFE / JEAN CATUFFE)


(JEAN CATUFFE / AFP)

20h05 : Voici le point sur l'actualité à 20 heures :

• Le ministère de l'Éducation nationale dénombre au total 47 453 élèves testés positifs depuis lundi, de la maternelle au lycée. Par ailleurs, 5 631 adultes ont eux aussi été testés positifs. Au total, 9 202 classes sont fermées.

• Le MoDem et l'UDF ont été mis en examen en décembre pour "complicité et recel de détournement de fonds publics" dans l'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires d'eurodéputés centristes, a appris France télévisions de source judiciaire.

Des troupes russes sont arrivées au Kazakhstan pour appuyer le pouvoir en place confronté à des émeutes qui ont fait des dizaines de morts. Le plus grand pays d'Asie centrale est ébranlé par une contestation qui a éclaté après une hausse des prix du gaz.

Le procès des attentats a été de nouveau reporté, au 11 janvier, dans l'attente d'une contre-expertise médicale de Salah Abdeslam, toujours positif au Covid-19.

20h00 : Dans les commentaires nous apporte des précisions sur les fermetures de classes. Et pour vous répondre @Marie, Jean-Michel Blanquer a précisé que 75 000 élèves et 3 000 adultes cas contacts ont été isolés depuis la rentrée lundi. Ces contaminations ont engendré 9 202 fermetures de classes, tous niveaux confondus.

19h59 : Bonjour, les classes fermées ce sont des classes dont un cas a été détecté ce jour et donc on est en attente de test des enfants ? Je comprends pas votre chiffre, puisque les classes étaient censées ne plus fermer.

19h59 : Bonjour,La comparaison avec le printemps 2021 ne peut être faite : dorénavant les classes ne ferment plus au moindre cas positif dans une classe. Les classes fermées sont en réalité le fait de l’absence d’enseignants non remplacés dans une écrasante majorité des cas!

19h29 : Le préfet de Mayotte a annoncé le rétablissement d'un couvre-feu nocturne dans les prochains jours. Il sera effectif de 20 heures à 5 heures du matin. Il prévoit toutefois des exceptions, notamment pour les restaurants appliquant le pass sanitaire.

19h39 : Bonsoir @Max Le chiffre a été actualisé depuis par le ministère, qui nous avait communiqué un chiffre erroné. Nous allons mettre notre article à jour.

19h16 : Pourquoi 9202 classes fermées alors que dans votre article il est indiqué que le ministère de l’éducation compte 10800 classes fermées ?

19h06 : C'est plus de trois fois supérieur au précédent chiffre, datant du 16 décembre, avant les vacances de Noël, qui était de 2 970 classes fermées. En avril dernier, avant la fermeture des écoles pour plusieurs semaines, le nombre de classes fermées était passé à plus de 11 000.

19h06 : Le nombre de classes fermées en France a explosé cette semaine pour s'établir à 9 202, soit le plus haut niveau depuis le printemps 2021, annonce le ministère de l'Education nationale.

18h54 : Bonsoir, le Premier ministre Jean Castex a déclaré sur BFMTV que le pass vaccinal n'était "pour l'instant, pas limité dans le temps". "Parce que la situation sanitaire est très préoccupante", a-t-il ajouté.

18h54 : Bonjour FI. La durée d'application du pass vaccinal est-elle liée à l'état d'urgence sanitaire qui doit s'arrêter le 31 juillet 2022, où est-ce un outil à durée indéterminé (donc qui pourrait s'appliquer pour les années à venir) ? Merci.

18h50 : A partir du 18 janvier, au Québec, les magasins vendant de l'alcool et du cannabis ne seront accessibles qu'aux personnes vaccinées, a expliqué le ministre de la Santé de la province canadienne francophone. "Si les non-vaccinés sont mécontents il y a une solution très simple : allez chercher votre première dose, c'est gratuit et facile !" a-t-il ajouté.

18h26 : Les ralentissements sont liés à "des saisies trop conséquentes", mais aussi à des tentatives d'attaques informatiques, selon la DGS.

18h26 : La Direction générale de la santé reconnaît auprès de franceinfo des "incidents" récurrents sur la plateforme SIDEP, qui permet de délivrer les résultats des tests Covid.

18h23 : Les commerçants peuvent-ils vraiment exiger de leurs clients une pièce d'identité ? Selon le Conseil constitutionnel, seules les forces de l'ordre peuvent exiger la présentation d'un document d'identité pour vérifier que le pass sanitaire est bien celui du client qui le présente, mais une phrase inscrite dans le projet de loi sur le pass vaccinal laisse planer le doute. Explications.