Covid-19 : tour d'Europe des restrictions sanitaires

Publié Mis à jour
Covid-19 : tour d'Europe des restrictions sanitaires
France 2
Article rédigé par
L.Desbonnets, J.Gasparutto, A. Mikoczy - France 2
France Télévisions

L'accélération de la vaccination est le principal axe du gouvernement pour faire face au pic épidémique. En Europe, d'autres mesures plus contraignantes s’accumulent. Les correspondants de France Télévisions à Athènes (Grèce), Berlin (Allemagne) et Bruxelles (Belgique) font le point.

Les pays européens n'optent pas tous pour la même stratégie face à la flambée de cas de Covid-19. En Belgique, les élèves de six ans et plus vont devoir porter un masque à l'école à partir du 6 lundi décembre. "Dans le secondaire, la moitié des cours se fera à distance tandis que les vacances scolaires ont été avancées au 17 décembre", explique Julien Gasparutto, en direct de Bruxelles (Belgique). Les compétitions sportives qui se déroulent en intérieur ne pourront plus accueillir du public. Le gouvernement grec a de son côté rendu la vaccination obligatoire pour les plus de 60 ans. "Les non-vaccinés s’exposent à une amende de 100 euros", précise Alban Mikoczy depuis Athènes. La mesure s'appliquera début janvier.

Tour de vis en Allemagne et en Italie

En Italie, le passeport sanitaire ne sera valable que pour les personnes vaccinées à partir du 6 décembre et jusqu'au 15 janvier : un test antigénique ne suffira plus. Enfin, à Berlin, en Allemagne, la vie sociale des non-vaccinés est de plus en plus réduite : "Interdiction pour eux de se rendre dans les restaurants, les commerces non-essentiels ou encore les cinémas", souligne Laurent Desbonnets. Quelques restrictions ont été annoncées pour limiter les rassemblements lors des fêtes de fin d'années. Les feux d'artifices seront interdits le soir du 31 décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.