Covid-19 : la Nouvelle-Calédonie sous haute tension, l'armée appelée en renfort

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la Nouvelle-Calédonie sous haute tension, l'armée appelée en renfort
France 3
Article rédigé par
C.Tixier, Nouvelle-Calédonie la 1ere, C.Gindre - France 3
France Télévisions

En Nouvelle-Calédonie, le pic épidémique de Covid-19 n'est pas encore atteint, samedi 25 septembre. L'île est frappée par un nombre record de contaminations et d'admissions en hôpital. 

En Nouvelle-Calédonie, l'armée est appelée en renfort. Dans un avion, huit patients sont transférés vers un autre hôpital du sud de l'île, une évacuation indispensable. "On arrivait à la limite de nos capacités, elles vont augmenter un peu avec la réserve qui va arriver", explique Benoît Levaillant, chirurgien du centre hospitalier de Koné. La situation se dégrade sur toute l'île : 72 décès ont été enregistrés en deux semaines, pour près de 6 000 contaminations. Les hôpitaux sont au bord de la saturation. 

Les hôtels pour soulager la tension hospitalière

Pour les soulager, un hôtel a été réquisitionné. Une cinquantaine de malades volontaires sont isolés et accompagnés par une équipe de bénévoles. Objectif : "éviter le plus possible les facteurs de stress, d'anxiété, que la maladie a engendré", explique Fabien Poadja, bénévole. Et pour enrayer l'épidémie, la vaccination bat son plein. Des centres s'installent même au pied des immeubles, au plus près des habitants. Mais en date du samedi 25 septembre, seulement la moitié de la population a reçu une dose de vaccin. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.