Covid-19 : la Chine demande à ses ressortissants de ne pas revenir

Des méthodes radicales comme la quarantaine ont été mises en place par le gouvernement chinois pour empêcher la propagation du Covid-19. Le retour de ressortissants potentiellement contaminés en Chine ne convient guère au gouvernement. Depuis Wuhan (Chine), l'envoyé spécial Arnauld Miguet fait le point sur un groupe de huit Chinois vivants à Bergame (Italie) atteints par le Covid-19.

FRANCE 2

En Chine, certains ressortisants font leur retour alors qu'ils sont potentiellement contaminés par le Covid-19. Ce qui n'est pas du goût du gouvernement. "Un groupe de huit Chinois, qui comprend un enfant, avait décidé de revenir en Chine, vu le nombre de contaminations en Italie. L'un des membres du groupe, une femme de 31 ans présentait déjà des symptômes de fièvre dès le 16 février dernier. L'ensemble des adultes travaillaient dans un restaurant", explique le journaliste Arnauld Miguet en duplex de Wuhan (Chine).

Un groupe passé à travers les mailles du filet sanitaire

Des signes qui sont passés inaperçus à la surveillance des aéroports de Milan (Italie), Moscou (Russie) et Shanghai (Chine), où le groupe a transité. "Les autorités chinoises ont officiellement demandé à ses ressortissants de ne pas rentrer sur le territoire", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne de la ville de Wuhan (Chine) aux avenues complètement vides, le 27 janvier 2020. 
Vue aérienne de la ville de Wuhan (Chine) aux avenues complètement vides, le 27 janvier 2020.  (HECTOR RETAMAL / AFP)