Cet article date de plus de trois ans.

Covid-19 : comment s’organisent les autres pays face au risque épidémique

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Covid-19 : comment s’organisent les autres pays face au risque épidémique
Covid-19 : comment s’organisent les autres pays face au risque épidémique Covid-19 : comment s’organisent les autres pays face au risque épidémique
Article rédigé par France 2 - S. Ricottier
France Télévisions
France 2

En France, il est très compliqué de rendre les tests obligatoires. A l’étranger, on se pose les mêmes questions. Simon Ricottier était sur le plateau du 20 heures pour décrypter les mesures prises dans d’autres pays.

Quelles sont les règles en Europe ? "Les frontières intérieures sont ouvertes, on peut circuler sans restriction entre les pays de l’Union Européenne. Mais chaque Etat a aussi ses propres règles. La Grèce impose de remplir un questionnaire, et des tests sont pratiqués aléatoirement. En Allemagne, on annonce la mise en place de tests gratuits dans les aéroports, et une quarantaine pour ceux qui refusent de s’y soumettre", détaille Simon Ricottier.

Des pays qui ferment leurs frontières

Et en dehors de l’Union Européenne, cela se passe comment ? "Chaque Etat a sa propre politique, explique le journaliste. En Ethiopie, au Cambodge ou en Corée du Sud, tout le monde est testé, et la quatorzaine est imposée quoi qu’il arrive. D’autres pays ont simplement fermé leurs frontières : l’Argentine, le Chili, la Russie. Seuls les ressortissants ou les étrangers ayant un titre de séjour peuvent y entrer. Et puis certains pays comme le Sénégal interdisent simplement l’entrée dans le pays aux ressortissants des pays où les Sénégalais sont interdits de voyage", termine Simon Ricottier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.