Coronavirus : les enseignants s’insurgent contre la dispense de deux jours accordée aux élèves

Pour limiter les risques de contaminations avant les vacances de Noël, le Conseil scientifique a recommandé que les élèves soient autorisés à rester chez eux jeudi 17 et vendredi 18 décembre.

France 2

À l’approche des fêtes de fin d’année, le Conseil scientifique a recommandé que les élèves puissent rester chez eux jeudi 17 et vendredi 18 décembre, de manière à réduire les risques de contaminations avant les vacances. La suggestion a toutefois fait bondir certains parents et syndicats d’enseignants. "Dans beaucoup d’établissements, la plupart des enseignants sont vent debout contre cette annonce. Ils regrettent le caractère improvisé et tardif de la mesure, annoncée seulement mardi", précise la journaliste de France Télévisions, Guillemette Halard, en direct d’un collège de Lary, dans l’Essonne, jeudi matin. 

Une mesure qui acte les contaminations à l’école selon les enseignants

Les enseignants ne savent pas comment gérer les absences ni comment organiser leurs cours à la rentrée. "Nous allons devoir improviser, disent-ils, car rares sont les élèves à avoir prévenu assez tôt de leur absence. Les enseignants estiment également que cette mesure acte le fait qu’il y a bien des contaminations à l’école", souligne Guillemette Halard. De son côté, le ministère de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer soutient que les derniers chiffres du 11 décembre confirment que l’école n’est pas un lieu de contamination.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves portant le masque, le 1er septembre 2020, dans une école à Bron, dans la métropole de Lyon.
Des élèves portant le masque, le 1er septembre 2020, dans une école à Bron, dans la métropole de Lyon. (JEFF PACHOUD / AFP)