Coronavirus : en Guyane, l'état d'urgence sanitaire prolongé jusqu'en octobre

Contrairement au reste de la France, la Guyane, 300 000 habitants, n'a toujours pas atteint le pic de l'épidémie de Covid-19 prévue pour la mi-juillet.

France 3

Interdiction de sortir dès 13 heures le week-end et dès 17 heures la semaine. Pour freiner l'épidémie de Covid-19, la population guyanaise est soumise à un couvre-feu et à un confinement strict. Les habitants se pressent à la pompe pendant les rares heures de déplacement autorisé. Dans le quartier de la Charbonnière, le constat est préoccupant. Une dizaine de cas ont été repérés en quelques jours.

Des gestes barrières pas toujours respectés

Les gestes barrières ne semblent pas toujours respectés. "Je vois des jeunes en train de jouer au football, normalement c'est interdit pendant la crise sanitaire, je ne comprends pas", explique une habitante. Comme à Mulhouse (Haut-Rhin) il y a quelques semaines, un hôpital de campagne a été dressé. Environ 20 tonnes de matériel et 16 lits sont installés pour épauler les équipes sanitaires locales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un automobiliste passe un test afin de savoir s\'il est contaminé au Covid-19, à Cayenne, en Guyane, le 23 juin 2020. 
Un automobiliste passe un test afin de savoir s'il est contaminé au Covid-19, à Cayenne, en Guyane, le 23 juin 2020.  (JODY AMIET / AFP)