Coronavirus Covid-19 : un avocat arrêté en Chine après avoir critiqué la gestion de l’épidémie par les autorités

L’arrestation de l’un des principaux avocats défenseurs des droits de l’Homme a soulevé une grande émotion parmi les dissidents et les organisations internationales.

Xu Zhiyong, ici à Pékin, le 30 septembre 2010.
Xu Zhiyong, ici à Pékin, le 30 septembre 2010. (JUAN ANTONIO SERRANO / EFE)

Xu Zhiyong est l’une des figures de la contestation chinoise. Il a été arrêté samedi 15 février après avoir critiqué la gestion de l’épidémie de coronavirus Covid-19, dont le bilan est monté lundi 17 février à 1 770 morts en Chine continentale, selon les autorités locales. L’avocat dénonçait depuis plusieurs semaines la situation dans "les hôpitaux débordés, la pagaille avec beaucoup de personnes contaminées", avait-il écrit.

Dans le collimateur de l'État chinois

Le 4 février, Xu Zhiyong a appelé à la démission de Xi Jinping. Il était en fuite depuis décembre, explique l’un de ses amis : "Le 15 février aux environs de 18h, il a été arrêté avec un autre avocat,Yang Bin, et deux membres de la famille. En fait, personne ne savait qu’il se cachait à Guanzhou. On était sans nouvelles de Xu Zhiyong, c’est comme ça qu'on s’est rendu compte qu'il avait disparu. On sait qu’ils ont été arrêtés."

Il a critiqué sur internet la gestion de l’épidémie et la politique du gouvernement. J’ai entendu dire qu’il avait été amené à Pékin par la police.Un ami de Xu Zhiyong

L’organisation Amnesty international estime que l’avocat est dans le collimateur de l’État chinois depuis qu’il a participé à une réunion de militants à Xiamen en décembre. Xu Zhiyong risque gros, s’inquiète un intellectuel chinois en exil. Récemment, un autre avocat et un lanceur d’alerte ont disparu après avoir diffusé sur les réseaux sociaux des vidéos sur la situation à Wuhan.