Cet article date de plus de trois ans.

Hôpital de Grenoble : un jeune homme amputé en raison d'une erreur médicale ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Hôpital de Grenoble : un jeune homme amputé en raison d'une erreur médicale ?
france 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un étudiant a porté plainte après avoir été selon lui mal pris en charge à l'hôpital de Grenoble (Isère).

Étudiant sportif, en pleine forme il y a quelques mois encore, Thomas Veyret attribue l'amputation de sa jambe droite à une négligence des médecins de l'hôpital de Grenoble (Isère). Le soir du 7 février 2017, il se tord la jambe à 90 degrés lors d'une mauvaise chute de trampoline. Par téléphone, le médecin régulateur du Samu lui demande de la redresser lui-même d'une seule main, pour réduire la luxation du genou. En réalité, il souffre aussi d'une fracture.

Perte de sensibilité

"Il m'a demandé de faire le geste moins même, pourtant c'était un médecin diplômé qui s'y connaissait. Je lui ai donc fait confiance, mais après, quand il m'a demandé de bouger la jambe, j'ai été étonné car normalement quand il y a un accident grave, tu ne touches rien", explique Thomas. Ce geste médical réservé aux professionnels a pu selon son avocat contribuer à la perte de sensibilité de sa jambe. À l'hôpital aussi, des dysfonctionnements sont apparus : selon Thomas, un retard a anéanti ses chances de conserver sa jambe. Une semaine plus tard, la gangrène le rongeait et l'amputation était inévitable.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.