Vidéo Pour mieux vivre son post-partum à la maternité

Publié
BRUT
Article rédigé par

6 conseils pratiques pour mieux vivre son post-partum à la maternité, avec Clémentine Galey du podcast Bliss-Stories.

À la poubelle le slip filet

Avez-vous déjà vu un slip filet ? C'est l'accessoire le plus courant qu'on donne aux femmes pour leur séjour à la maternité. "En gros, on a l'impression d'avoir les fesses dans un filet de pêche, dans lequel on met une serviette hygiénique très, très, très épaisse, qui ressemble presque à une couche de bébé, je ne vais pas vous mentir", sourit Clémentine Galey. Pour elle, des culottes en coton confortables font très bien l'affaire.

Libérez vos seins !

"Après avoir accouché, qu'on veuille allaiter ou non, on va avoir ce qu'on appelle une montée de lait. Là, tout d'un coup, nos seins vont devenir durs comme du bois, comme du béton comme ça, et vont grossir, grossir, grossir et prendre parfois deux, trois tailles de bonnet de soutien-gorge en quelques heures", raconte Clémentine. Elle conseille ainsi de mettre dans sa valise un haut de maillot triangle qui coulisse et qui pourra s'adapter à la taille de vos seins.

Appréhender son corps

"On saigne, qu'on ait accouché par voie basse ou par césarienne." Ces saignements s'appellent les lochies. "Et d'ailleurs cette période où on saigne provoque en général des nouvelles contractions", précise Clémentine. Pour éviter les douleurs, liées notamment aux irritations, "la solution, qui est vraiment hyper simple mais qu'on ne connaît pas toujours, c'est de s'asperger d'eau. Et puis, pour celles qui se sentent de le faire, moi je conseille aussi d'oser se regarder entre les jambes, osez regardez votre vagin. Regardez votre corps, regardez vos bourrelets, regardez vos vergetures. Quand on a accouché, on ne le sait pas non plus, mais on a encore un ventre !"

Préparez vous !

"Je conseille vraiment à toutes les mamans de ne pas oublier de mettre, dans leur valise de maternité, une bonne grosse trousse de toilette avec tous les produits les plus kiffants ! Faites de cette chambre de maternité votre deuxième maison et rendez-la la plus agréable possible", conseille Clémentine.

Attention au moral !

"Peut-être que ce sera une expérience ultra "smiley", ultra joyeuse. Et puis peut-être que vous passerez par des phases hyper "down"" Selon elle, il est indispensable que "tout le monde soit conscient que les femmes peuvent sombrer et qu'il faut leur tenir la main et que tout ça soit traité et pris en charge dès que possible." "Et surtout, surtout, dîtes-vous que vous n'êtes pas seule", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.