Cet article date de plus de trois ans.

DOCUMENT FRANCE BLEU. Indre : une mission d'audit préconise la fermeture définitive de la maternité du Blanc

Les consultations et le suivi des grossesses seraient toujours réalisés sur le site, mais pas les accouchements, selon les propositions de ces experts de l'Agence régionale de santé.

Article rédigé par
Avec France Bleu Berry - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La maternité du Blanc (Indre), le 15 septembre 2018. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

La mission d'audit lancée début septembre par l'Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire a rendu lundi 1er octobre son rapport concernant la maternité du Blanc (Indre) à la direction de l'hôpital. Elle préconise la fermeture définitive du site, rapporte France Bleu Berry, qui a pu consulter ce rapport. La décision définitive doit être prise fin octobre. La maternité est fermée depuis l'été.

Les experts de l'ARS préconisent le remplacement de la maternité "par un centre périnatal de proximité" avec "le recrutement d'un gynécologue-obstétricien porteur de projet". Les consultations et le suivi des grossesses seront toujours réalisés sur le site mais pas les accouchements, qui seraient délocalisés à Châteauroux, Poitiers, Châtellerault ou Limoges.

Les préconisations des experts soumises au débat

Selon le rapport, le nombre d'accouchements baisse régulièrement au Blanc depuis 2009, avec une baisse de 36% en huit ans. De plus, "les effectifs de la maternité du Blanc sont insuffisants" et "les perspectives de recrutement trop incertaines". "Le recours à l'intérim médical important" est également pointé du doigt par les experts. Ils déplorent également "l'absence de cadre sage-femme (au sein de la maternité) depuis fin 2016".

La décision finale concernant la maternité du Blanc ne sera pas prise avant fin octobre. La directrice du centre hospitalier doit soumettre au débat les préconisations des experts devant les quatre instances de l'établissement : le directoire, le comité médical d'établissement, le comité technique d'établissement et le conseil de surveillance. Chaque instance rendra ensuite un avis et ce n'est qu'au terme de ce processus que sera rendue la décision.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grossesse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.