VIDEO. Singapour : ville la plus propre du monde ?

La ville de Singapour applique des règles très strictes en matière de propreté.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Singapour, vous ne verrez personne mastiquer de chewing-gum. Pourquoi ? Car il y est interdit depuis 1992 en raison de plusieurs actes de vandalisme sur les portes du métro. Une décision radicale mais qui témoigne parfaitement de la sévérité du gouvernement singapourien en matière de propreté.

La ville utilise, par exemple, de nombreuses caméras pour mieux identifier les pollueurs. En septembre dernier, l’une d’elles a notamment permis à l’Agence nationale de l’environnement de réprimander un habitant soupçonné d’avoir jeté un mégot de cigarette par sa fenêtre. Une infraction qui pourrait lui coûter 1200 euros d’amende. On la surnomme d’ailleurs très justement “la ville des amendes“. Quiconque jette un mégot ou un déchet par terre s’expose à régler une contravention s’élevant à plusieurs centaines d’euros.

En ville, de nombreux panneaux rappellent aux citoyens les règles à respecter et des centaines de policiers patrouillent pour veiller à leur application. Mais pour le Premier ministre, Lee Hsien Loong, "garder Singapour propre n’est pas qu’une question d’amendes ou de règles. Nous devons la garder propre car cela fait partie de nos valeurs."

VIDEO. Singapour : ville la plus propre du monde ?
VIDEO. Singapour : ville la plus propre du monde ? (BRUT)