Comment les paillettes menacent nos océans

Pour des raisons environnementales, les scientifiques demandent l’interdiction des microplastiques tels que les paillettes.

Véritable accessoire de fête, les paillettes seraient plus dangereuses que l’on pourrait le croire. Pour cause, ces particules, considérées comme des microplastiques, représentent plus de 85% du plastique dans l’océan et menacent la faune aquatique. Pour cette raison, des scientifiques demandent leur interdiction. 

Ingérées par les animaux

Trisia Farrelly, anthropologue environnementale, estimait le 1er décembre dernier que « tous les types de paillettes devraient être interdits car ce sont des microplastiques qui finissent immanquablement par polluer l’environnement ». Plus précisément, comme elles ne se désintègrent pas « les toxines du plastique et attaquées au plastique peuvent être ingérées par les animaux. » explique Lara Milligan, de l’université de Floride. 

Le Canada et les États-Unis interdisent déjà certains microplastiques, mais les paillettes ne sont pas spécifiquement visées. 

En réaction à l’alerte des scientifiques, 19 écoles maternelles britanniques ont supprimé les paillettes de leurs ateliers créatifs de Noël. Des entreprises ont également choisi de se tourner vers des équivalents biodégradables.

Comment les paillettes menacent nos océans
Comment les paillettes menacent nos océans (BRUT)