VIDEO. Le secteur du jouet n'est pas à la fête pour Noël

Le secteur du jouet tire la sonnette d'alarme en cette période cruciale. Certains magasins sont en rupture de stock faute d'approvisionnements et la clientèle fait défaut.

Les cadeaux seront-ils à temps au pied du sapin ? Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", le secteur du jouet tire la sonnette d'alarme. Les boutiques sont moins fréquentées et les clients sont inquiets. Depuis quelques jours, certains produits n'arrivent plus en rayon, il est impossible pour les plateformes logistiques de livrer à temps, car certains camions restent bloqués par les manifestants. Laurent Lescure, responsable d'un magasin JouéClub dédouble les produits pour combler les trous dans les rayons. 

Les ventes en ligne progressent 

L'impact économique touche tout le secteur. Selon la Fédération française des industries du jouet, les magasins ont connu une baisse de 30% du chiffre d'affaires durant les week-ends derniers. En novembre, les ventes ont chuté et les pertes se chiffrent à 80 millions d'euros, selon les professionnels. Beaucoup de clients se tournent vers internet pour faire leurs achats, faute de pouvoir se déplacer. Cette tendance s'intensifie : plus d'un quart des ventes de jouets se font désormais en ligne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La plupart des jouets importés dans les rayons français proviennent de Chine.
La plupart des jouets importés dans les rayons français proviennent de Chine. (ALAIN JOCARD / AFP)