Éducation : que reste-t-il de Françoise Dolto ?

Françoise Dolto disparaissait il y a trente ans. Elle a changé le regard sur l'enfant en bouleversant l'éducation. Que reste-t-il aujourd'hui ?

Voir la vidéo
France 2

Zoé a seulement un jour et déjà la pédiatre la questionne, s'adresse à elle comme une petite fille capable de la comprendre. Une pratique aujourd'hui évidente, mais qu'on doit en partie à Françoise Dolto : "Elle a vraiment apporté sa pierre au fait que les petits et les tout-petits soient considérés comme des personnes à part entière", explique le docteur Pia de Rancourt. Avant Françoise Dolto, la France des années 1950 traitait les bébés comme des petits êtres qu'il fallait faire grandir, qu'il fallait "dresser", comme on le disait à l'époque. "Il n'est jamais trop tôt pour parler juste de ce qu'on éprouve vis-à-vis d'un enfant", expliquait Françoise Dolto en 1977. Les enfants n'ont souvent pas leur mot à dire à la maison, leur père est tout puissant. Françoise Dolto remet en cause cet autoritarisme, car pour elle, il faut écouter l'enfant, lui dire toujours la vérité et lui expliquer les limites.

Un modèle remis en cause

Des jeunes parents ont intégré cette pédagogie, faisant du Françoise Dolto sans le savoir. Pour la grand-mère, elle a été un modèle qu'elle relativise aujourd'hui : "Il ne faut pas non plus en faire des enfants uniques rois, qui deviennent des tyrans à la maison." Françoise Dolto est-elle responsable de cette dérive qu'est l'enfant roi ? Didier Pleux, psychologue, en est persuadé : "Un enfant va vite prendre le pouvoir en 2018, ça n'est plus possible aujourd'hui. Françoise Dolto était dans un contexte où il y avait beaucoup plus de frustration que d'amour, mais aujourd'hui les choses se sont inversées", explique-t-il. Mais pour les héritiers de la pensée de Françoise Dolto, c'est une mauvaise interprétation.

Le JT
Les autres sujets du JT
La psychanalyste Françoise Dolto.
La psychanalyste Françoise Dolto. (DE ANDRADE-ANA / ONLY FRANCE)