Le Sidaction cherche à enrayer la baisse des dons

L'association de lutte contre le Sida lance aujourd'hui une nouvelle campagne de collecte de dons, en partenariat avec France Info. Elle a rassemblé l'année dernière 20,5 millions d'euros, soit 1,2 de moins qu'en 2010. L'association finance la prévention, l'accompagnement des malades et la recherche, en France comme à l'étranger.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les dons représentent 95% de ses ressources. Sidaction lance
aujourd'hui sa campagne annuelle, en partenariat  avec France Info. L'association consacre cette
année plus de 16 millions d'euros à la lutte contre le VIH. La majorité de
cette somme est dépensée en France, à raison de 4,9 millions à la prévention et
l'aide aux malades ; 5,2 millions financent la recherche et les soins.

Six millions vont à la lutte contre le virus en Afrique et
en Asie. Selon les derniers chiffres disponibles, ceux de 2010, le Sida tue en
un an 1,8 million de personnes et en infecte 2,7 millions dans le monde.

Un tiers des français porteurs du VIH non suivis

L'année dernière, les financements publics et privés ont
diminué à l'échelle internationale. Faute de contributeurs, le Fonds mondial de
lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a dû annuler un appel à
projets. La collecte de dons de Sidaction a diminué pour la première fois
depuis la création de l'association : de 21,7 millions d'euros en 2010,
elle est passée à 20,5 millions.

L'épidémie, elle, progresse en France à raison de plusieurs centaines de cas chaque année. Mais un tiers des porteurs du Sida ne sont pas traités, souvent faute de savoir qu'ils ont été contaminés.

Une action de prévention dans une classe coûte 70 €, une journée de salaire d'un technicien de recherche 90 €. Comme chaque année, le Sidaction ouvre une ligne téléphonique dédiée gratuite, le 110.