Cher : deux tonnes de cannabis saisies dans un véhicule de location, trois hommes et une femme arrêtés

La marchandise, qui arrivait d'Espagne pour être livrée à Paris, est estimée à plus de 15 millions d'euros. "Une saisie remarquable" pour Gérald Darmanin.

Une tonne de cannabis saisie par la gendarmerie à Toulouse, le 5 octobre 2018 (photo d\'illustration).
Une tonne de cannabis saisie par la gendarmerie à Toulouse, le 5 octobre 2018 (photo d'illustration). (MICHEL VIALA / MAXPPP)

Deux tonnes de cannabis ont été saisies à bord d’un véhicule de location à Vierzon, dans le Cher, mardi 16 octobre indique dans un communiqué, publié jeudi, le ministère de l’Action et des Comptes publics. La drogue arrivait d’Espagne et devait être écoulée en région parisienne, précise France Bleu Berry.

Deux véhicules ont été stoppés par les douanes à la sortie du péage de Vierzon. Le premier véhicule ne transportait pas de drogue et était sans doute chargé d’ouvrir la voie au second véhicule, une fourgonnette qui transportait deux tonnes de résine et d’herbe de cannabis. Les agents de la brigade des douanes de Bourges ont découvert un chargement complet de valises remplies de stupéfiants pour une valeur marchande estimée "à plus de 15 millions d’euros", précise le communiqué.

Gérald Darmanin salue une "saisie remarquable"

"À bord de l’utilitaire, nous avons retrouvé 101 kilos de cannabis et 1,9 tonne de résine", a expliqué Sylvie Denis, directrice régionale des douanes Centre Val-de-Loire contactée par France Bleu Berry. "Il n'y a que deux grands axes pour arriver d'Espagne à Paris : l'A10 ou l'A20. On a donc positionné nos hommes et ce sont souvent les brigades de Tours ou de Bourges qui mettent la main sur ces convois", a-t-elle poursuivi.

Les quatre personnes mises en cause, dont le chauffeur de nationalité française, ont été remises à la section de recherche de la gendarmerie de Bourges. Il s’agit de trois hommes et d’une femme. Les suites judiciaires ont été confiées à la JIRS (juridiction inter-régional spécialisée) de Paris.

Le ministre Gérald Darmanin a lui félicité les douaniers pour cette "saisie remarquable". La semaine dernière, un homme avait été interpellé sur l’A71 entre Bourges et Saint-Amand-Montrond, après une saisie de 22 kilos d’ecstasy.