Cet article date de plus de neuf ans.

Déserts médicaux : 4 600 euros de salaire minimum pour les jeunes médecins

Marisol Touraine évoque un chiffre pour sa mesure destinée à lutter contre les déserts médicaux. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre de la Santé, Marisol Touraine, évoque le 2 décembre 2012 un salaire minimum de 4 600 euros pour les jeunes médecins généralistes acceptant de s'installer dans les déserts médicaux.  (SHANNA BAKER / GETTY IMAGES)

SANTE – Salaire garanti pour les jeunes médecins généralistes qui iraient s'installer dans un désert médical. C'est ce qu'évoque Marisol Touraine dans une interview diffusée dimanche 2 décembre dans l'émission "Zone interdite" sur M6. La ministre de la Santé, qui doit détailler dans le mois son plan de lutte contre les déserts médicaux, y évoque un salaire minimum de 55 000 euros par an, soit 4 600 euros par mois.

"S'il n'arrive pas à ce plafond-là, on lui paiera la différence entre ce qu'il a gagné et 55 000 euros, ce qui lui permet d'avoir une forme d'assurance", précise la ministre, qui évoque la mise en place "de postes de praticiens territoriaux de médecine générale". Concrètement, il s'agit de "médecins libéraux qui, après leur sortie de l'internat, iront s'installer dans un territoire sensible, isolé et seront accompagnés financièrement pendant deux ans". Cette mesure devrait prendre effet dès 2013 avec la création de 200 postes, indique encore Marisol Touraine.

Un revenu insuffisant pour la Fédération des médecins de France

Selon Europe1.fr, cette incitation de l'Etat à s'installer dans les zones rurales est bien accueilli par les facs de médecine et l'intersyndicale des internes, pour qui "l'argent public [est] bien dépensé".

Ce n'est pas l'avis de la Fédération des médecins de France. Son président, Jean-Paul Hamon, estime sur France Info que ce revenu proposé par la ministre de la Santé est loin d'être suffisant. Selon lui, "les médecins libéraux français sont les moins bien payés en Europe". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.