Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : vers une réintégration des soignants non-vaccinés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Covid-19 : vers une réintégration des soignants non-vaccinés
Article rédigé par France 3 - A. Chopin, Martinique La 1ère C. Botella
France Télévisions
France 3
L’obligation vaccinale des soignants devrait bientôt être levée. Une décision conséquente à un avis de la Haute Autorité de santé. Explications.

Tous les soignants qui refusaient de se faire vacciner contre la Covid-19 et qui ont été suspendus de salaire devraient bientôt pouvoir réintégrer leur poste. Cette décision est vécue comme un soulagement, notamment en Martinique, où le nombre de personnes suspendues pénalisait les soins. Entre 2 000 et 4 000 infirmiers, aides-soignants, médecins auraient été suspendus. La Haute Autorité de santé (HAS) estime que la couverture vaccinale est suffisante, plus de 85% à l’hôpital, et que le contexte épidémique est favorable à une reprise du travail. 

"On ne peut pas tourner la page"

Cet avis n’est pas partagé par tous les praticiens. Le Professeur Yves Buisson, épidémiologiste, estime : "On ne peut pas tourner la page. Je crois qu’on a une responsabilité […] vis-à-vis des malades qu’on accueille à l’hôpital et d’éviter qu’ils contractent une grippe nosocomiale ou un Covid nosocomial." Dans quelles conditions, seront-ils réintégrés ? Certains réclament déjà des réparations. Des concertations vont se tenir avec le ministère de la Santé pour fixer les modalités et le calendrier de leur retour. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.