Vidéo La détection des cancers augmente chez les jeunes adultes

Publié
Un récent article de la revue scientifique The Lancet affirme qu’il y a une explosion de cancers chez les jeunes adultes. Neil Murphy, scientifique au Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), a répondu aux questions de Brut.
Brut.
Article rédigé par

Un récent article de la revue scientifique The Lancet affirme qu’il y a une explosion de cancers chez les jeunes adultes. Neil Murphy, scientifique au Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), a répondu aux questions de Brut. 

Cet article est intéressant car il suggère que ce phénomène ne se limite pas au cancer colorectal. Il existe 14 cancers pour lesquels les taux d'incidence augmentent chez les jeunes adultes.” Neil Murphy est scientifique au Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Lui aussi a été interpellé par le récent article paru dans The Lancet, et écrit par l’American Cancer Society. Il y est écrit que chez les jeunes adultes, la détection de cancers exploserait. Cela concernerait toutes les régions du monde.

“C’est vraiment important de sensibiliser la population”

Pour certains des cancers, ça pourrait s’expliquer par l'augmentation des dépistages et des détections précoces avant l'âge de 50 ans. C'est notamment le cas pour le cancer du sein, le cancer de la prostate et le cancer de la thyroïde. Mais pour d'autres cancers, cela ne semble pas être l'explication principale, ce qui voudrait dire qu'il y a d'autres facteurs en jeu que nous ne connaissons pas vraiment pour le moment”, explique le chercheur.

Notre mode de vie contemporain pourrait participer à cette augmentation. “C’est peut-être l'évolution de notre environnement au cours des 30 ou 40 dernières années, de la pollution ou de notre exposition aux plastiques ou à d'autres substances chimiques qui entraînent un taux plus élevé chez les jeunes adultes. Il s'agit d'un domaine très peu étudié, qui nécessite davantage de recherche, et nous espérons qu'il y en aura. Ça nous permettra vraiment de comprendre ce qui est à l'origine de ces cancers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.